La FCPE condamne le fichage des enfants à Béziers


La FCPE, première fédération de parents d’élèves, a entendu avec effarement les propos du maire de Béziers annonçant que les enfants scolarisés dans les écoles de sa commune étaient fichés selon leur prétendue confession religieuse, leur nom de famille ou prénom.

Il est intolérable que les élèves soient les victimes d’une pratique totalement illégale. La loi du 6 janvier 1978 interdit toute statistique d’ordre ethnique, religieuse, philosophique, politique, syndicale ou liée à l’orientation sexuelle des personnes. Ces mêmes procédés, stigmatisant des concitoyens, ont conduit par le passé à l’horreur.

Si l’enquête préliminaire confirme ces faits, cela montrerait une fois de plus que le Front national et les élus qu’il soutient sont à l’opposé du projet éducatif que porte la FCPE. Partout où le Front national avance, la République recule.

Lors des dernières élections, la FCPE avait appelé à faire barrage à l’extrême droite parce que celle-ci nuisait à la République, à son école et au vivre ensemble.

Dans l’intérêt des enfants et de leurs parents, la FCPE continuera à se mobilier dans les prochains mois pour défendre les valeurs de la République qui sont décidément bien malmenées en cette année 2015.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes