Un an après la mise en place du Grenelle contre les violences conjugales, le Planning familial ne peut cacher sa déception

Publié le

Un an après la mise en place du Grenelle contre les violences conjugales, le Planning familial ne peut cacher sa déception

Un an après la mise en place du Grenelle contre les violences conjugales, le Planning familial ne peut cacher sa déception. Présent dans plus de 70 départements en métropole et Outre-Mer, notre mouvement milite au quotidien contre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles notamment conjugales. Associé au niveau local comme national au Grenelle en 2019, aux côtés d’associations, nous avons partagé les difficultés de prise en charge des personnes victimes de violences sexistes et sexuelles. (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

“Élections européennes 2024 : malgré la montée des projets d’extrême droite, nous résisterons !”

La victoire des partis conservateurs aux élections européennes menace les droits des femmes, des personnes LGBTQIA+ et de l’égalité de genre. Face à la montée des politiques réactionnaires, le Planning...

17 mai, journée internationale contre l’homophobie et la transphobie : Contre les LGBTIphobies : le Planning familial s’engage ! #OnLutteraTantQulLeFaudra

La lutte contre les stéréotypes, discriminations et violences liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre fait partie des combats du Planning. Il est inadmissible qu’en 2024 des personnes...

Livre blanc : « Pour une véritable éducation à la sexualité »

Le planning familial est présent à la Conférence de la condition de la femme (CSW68) à New york pour partager ses revendications sur les enjeux de genre et de droits et santé sexuels et reproducifs....

close