SCOP, le modèle où les femmes ont la côte !

Publié le

SCOP, le modèle où les femmes ont la côte !

La parité homme/femme au travail est plus que jamais un sujet d’actualité et l’approche de la journée de la femme replace le sujet au centre des débats. Contrairement aux entreprises dites traditionnelles, il apparait que le modèle coopératif se distingue sur ce sujet.

25% des Scop sont dirigées par des femmes, un chiffre supérieur de 7 points aux entreprises classiques en France (source Insee). Les femmes adhérent pleinement aux valeurs de ce modèle démocratique, trouvent leur place dans ces structures et accèdent plus facilement aux hautes responsabilités.
Si la part des femmes dirigeantes est largement majoritaire dans les TPE (moins de 9 salariés), avec un taux de 26 %, elles représentent près d’un quart des dirigeants des sociétés de 50 à 249 salariés – un score qui chute à 7 % pour les entreprises de taille supérieure.

A l’instar de l’économie classique, les instances dirigeantes des Scop sont particulièrement féminines dans les secteurs de l’éducation/santé/action sociale (50%*), ainsi que des commerces et des services, où la part des femmes pèse respectivement 41 % et 31 % parmi les membres des instances dirigeantes et d’administration des entreprises de ces secteurs.

Plus surprenant, les femmes se distinguent dans des secteurs traditionnellement masculins, comme l’énergie/environnement (54% de femmes parmi les membres des instances dirigeantes et d’administration), l’industrie (22 %), la construction (11 %) ou encore le transport (10 %).

Plus féminisé, le milieu de l’économie sociale et solidaire constitue à cet égard un intéressant observatoire.

Les femmes y trouvent des valeurs qui leur correspondent, notamment le mode de management, plus participatif, qui dépasse les échelons hiérarchiques stricto sensu, et qui se situe à l’opposé d’un modèle plus directif, voire « déshumanisé », que nombre d’entre elles ont déserté.
Avec un mode de gouvernance démocratique, la Scop bouscule les conventions et rétablit davantage de parité homme/femme au travail.

Focus sur 3 portraits de femmes dirigeantes de Scop basées sur le territoire.

SCOP, le modèle où les femmes ont la côte !

Source : http://web-bleuciel.engage.augure.c...

Autres articles dans cette rubrique

La Scic : une solution pour faire évoluer les associations. Bleu-Blanc-Cœur : une association reconnue qui vient de changer son statut

Certaines associations se trouvent parfois limitées dans leur fonctionnement et leur évolution et un changement de statut peut s’avérer indispensable. La transformation en Scic permet de conserver...

JO Paris 2024 : les sociétés coopératives dans la course pour les infrastructures de demain

4 exemples de coopératives conjuguant expertise technique et modèle coopératif au service des ouvrages olympiques A J-100 des Jeux olympiques et paralympiques [3], la Confédération générale des Scop...

Accélérer le développement de coopératives ultramarines grâce au Programme Outre-mer des Scop et des Scic de la CG Scop piloté de la Réunion

Pour amplifier la création de coopératives hors de l’hexagone, la Confédération générale des Scop et des Scic lançait il y a trois ans le Programme Outre-mer des Scop et des Scic (POM), en partenariat...

close