Rapport de la Cour des Comptes : COORACE se félicite des conclusions sur l’insertion par l’activité économique


Dans son rapport publié en début de semaine, la Cour des Comptes salue le travail des structures de l’insertion par l’activité économique, soulignant leur caractère innovant et leurs résultats plus qu’encourageants auprès des publics fragilisés sur le marché de l’emploi.

COORACE, en tant que réseau généraliste de l’insertion par l’activité économique, a activement contribué à la réalisation de ce rapport. Le réseau COORACE a ainsi été audité courant 2018, et a également apporté ses contributions et propositions pour enrichir le pré-rapport adressé par la Cour.

COORACE se félicite des conclusions du rapport, qui, dans la suite de la mission Borello, et de la stratégie pauvreté, montre les forces et le potentiel du triptyque Formation, accompagnement et mise en emploi des entreprises solidaires pour amener le public vers l’emploi durable.

La Cour des Comptes pointe également dans son rapport des leviers qui permettraient aux dispositifs de gagner en efficacité, notamment sur le financement public, qui doit être plus adapté aux modèles économiques des entreprises solidaires.
Nous rejoignons ces conclusions sur les nécessaires réadaptations des financements, notamment pour mieux en prendre en compte l’accompagnement socio-professionnel et technique des salarié-e-s, mais également la mission d’accueil des publics précarisés menée par les associations intermédiaires.

La Cour des Comptes interroge également l’efficience de la gouvernance territorial du secteur, ce que nous n’avions pas manqué de souligner. En effet, l’allocation des moyens et les stratégies à mettre en œuvre en partenariat avec les pouvoirs publics doivent découler d’une analyse fine des besoins des territoires en termes socio-économiques. COORACE a ainsi défini trois territoires prioritaires pour son action : les quartiers politique de la ville, les territoires ruraux et les Outre-Mer.

Il est à noter que le réseau COORACE, et cela a été le sens de ses contributions auprès de la Cour, ne résume pas son rôle à celui de SAS vers l’emploi, mais porte l’ambition du développement de territoires solidaires. Il contribue à leur animation, leur développement économique et créé des activités dans une diversité de filières en tension et innovantes. Cette réalité doit désormais être mieux appréhendée par les pouvoirs publics. C’est le sens de la réflexion de la Cour autour de l’évaluation de l’impact social des entreprises solidaires que COORACE mesure à l’aide d’un référentiel de l’utilité sociale aux territoires.

Le réseau COORACE continuera d’apporter ses analyses et ses propositions notamment dans le cadre des réflexions autour de la prochaine réforme de l’IAE, menées au sein du nouveau Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi.

Rapport complet de la Cour des Comptes
Synthès du rapport de la Cour des Comptes


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »