Les fondations défendent l’avantage fiscal des dons


Dans sa quête tous azimuts d’économies et de rentrées fiscales, le rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale, Gilles Carrez (UMP), propose d’assimiler la fiscalité des dons à celle des niches fiscales, au grand dam des associations et des fondations, qui pensent qu’une telle disposition menace leur avenir.

L’amendement du député du Val-de-Marne a été adopté par la commission des finances de l’Assemblée. Il devrait être examiné, lundi 14 novembre, en séance publique, dans le cadre de l’examen en première lecture des derniers articles du projet de loi de finances pour 2012.

L’amendement Carrez enlève de la liste des exceptions au plafonnement global des avantages fiscaux la référence aux dons des particuliers. Ce faisant, il rend les réductions d’impôt pour dons assimilables aux niches fiscales et propose donc de leur appliquer à la fois le plafonnement global (18 000 euros et 6 % du revenu imposable) et le "coup de rabot" général de 10 %.

Source : La suite de l’article en cliquant ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »