Les Scop en France : près de 2000 entreprises et 40000 salariés

Publié le 9 janvier 2012 en accès
Commentaire(s) :

Les 880 salariés de SeaFrance ont décidé de prendre leur destin en main. Pour ne pas rester sur le carreau et perdre leur emploi, ils ont choisi de s’associer en créant une Scop (Société coopérative ouvrière de production).

Les salariés deviennent ainsi tous des « co-entrepreneurs », détenant au moins 51% du capital et 65% des voix lors des votes en assemblée générale. Ils sont également amenés à voter sur les décisions stratégiques selon le principe de « une personne égale une voix ».

Outre leur salaire, les salariés de Scop peuvent, le cas échéant, toucher des primes classiques de participation, d’intéressement, mais aussi des dividendes. A l’instar des entreprises classiques, les Scop privilégient davantage la pérennité du secteur plutôt qu’un retour sur investissement à court terme.

Source : La suite par ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :