Le label international du commerce équitable en trois questions (Extraits du rapport annuel 2009 / 2010)

Publié le 17 août 2010 en accès
Commentaire(s) :

Pourquoi faut-il un commerce équitable ?

- Aujourd’hui, parmi le milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde, les trois quarts sont des paysans ou des ouvriers
agricoles en Amérique latine, en Afrique et en Asie.
- Souvent, ils sont confrontés à la nécessité de survivre au jour le jour face à une situation de domination qu’ils subissent. Ils ne peuvent
donc pas envisager l’avenir et sortir durablement de la pauvreté.
- Isolés en bout de chaîne, ils n’ont souvent pas les outils nécessai- res pour vendre, transformer et exporter leurs produits. Ils manquent
aussi d’informations sur les prix et les marchés.
- C’est pourquoi ils doivent être en mesure de se regrouper pour s’organiser et être reconnus comme partenaires par les autorités
politiques et les acteurs économiques.

Qui est Fairtrade / Max Havelaar ?

- Fairtrade / Max Havelaar est un label international cogéré par les représentants des producteurs, par des associations de commerce
équitable, par des ONG et par des acteurs économiques.
- Le label connecte producteurs et consommateurs afin de créer des conditions propices au développement de communautés rurales
en Amérique latine, en Asie et en Afrique.
- L’initiative est née en 1988 suite à un appel de producteurs de café mexicains : « Recevoir chaque année vos dons pour construire une
petite école afin que la pauvreté soit plus supportable, c’est bien. Mais le véritable soutien serait de recevoir un prix plus juste pour
notre café ». Notre but est donc de proposer du commerce équitable
à tous les consommateurs pour un maximum de producteurs.

Qu’est-ce que le commerce équitable ?

- Le label garantit des conditions commerciales plus justes pour offrir aux producteurs unis et rassemblés les moyens de combattre
la pauvreté par eux-mêmes, de renforcer leur capacité de négocier
et de prendre en main leur propre avenir.
- Ces moyens passent par des critères économiques, organisation- nels et socio-environnementaux qui sont contrôlés annuellement
par un certificateur. De plus, l’ONG appuie sur le terrain les organisations
de producteurs dans leur développement, mais aussi en
France pour commercialiser leurs produits.

Rapport annuel 2009-2010


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :