Le Premier ministre confirme la baisse des contrats aidés en 2018 : une décision inacceptable pour l’UDES

Publié le

Le Premier ministre confirme la baisse des contrats aidés en 2018 : une décision inacceptable pour l'UDES

Alors que le Conseil d’administration de l’UDES s’est réuni aujourd’hui afin d’évoquer notamment la question préoccupante des contrats aidés dans les secteurs associatifs et mutualistes, le Premier ministre a annoncé le financement de 200 000 de ces contrats pour 2018 dans le secteur non marchand.

Après la décision prise sur 2017 de baisser le nombre de contrats aidés – qui engendre d’ores et déjà de grandes difficultés dans un certain nombre de réseaux – le Conseil d’administration de l’UDES juge à l’unanimité cette annonce inacceptable sur le fond et la forme !

Pour mémoire 460 000 personnes ont été embauchées en contrats aidés en 2016 : comment se satisfaire de 200 000 emplois seulement pour l’année 2018 avec un taux moyen de prise en charge de 50% ?

Diminuer drastiquement les contrats aidés, c’est mettre fin à un dispositif qui fait ses preuves dès lors que les titulaires sont accompagnés et formés.

L’UDES réitère sa demande d’une concertation nationale rapide avec le Premier ministre pour une vraie réforme de l’emploi aidé et des politiques d’emploi dans le secteur associatif, donnant le temps aux associations de faire évoluer leur modèle.

Autres articles dans cette rubrique

Assurance chômage : La réforme annoncée n’améliorera pas la situation du marché du travail et pénalisera les demandeurs d’emploi

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire regrette que les mesures annoncées par le Gouvernement ne soient pas adaptées à la réalité de terrain. Porteuse de propositions concrètes et...

Elections européennes : L’UDES plaide pour plus d’attention envers les TPE et le développement des compétences

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire publie ses propositions en amont des élections européennes à l’intention des candidats à la députation. Priorités au dialogue social européen, au...

Contrat de professionnalisation. L’UDES déplore la fin d’une aide incitative à l’emploi des jeune

L’UDES considère la suppression au 1er mai 2024 de l’aide aux employeurs pour le recrutement de salariés en contrat de professionnalisation comme une contradiction dans un contexte de lutte contre la...

close