La CG Scop soutient le projet de reprise d’Ecopla par ses salariés

Publié le

La CG Scop soutient le projet de reprise d'Ecopla par ses salariés

Comme annoncé vendredi 17 juin, le Tribunal de commerce de Grenoble a rejeté l’offre de reprise sous forme de Scop d’Ecopla, proposée par les salariés de l’entreprise. Avec l’appui de l’UR Rhône-Alpes, ils avaient pourtant réussi à rassembler 2,3 millions d’euros pour leur projet qui prévoit la sauvegarde immédiate de 20 emplois, avec la perspective de passer à 50 emplois en 3 ans.

Les salariés d’Ecopla, ne pouvant se résoudre à voir ainsi disparaître leur expertise et leurs emplois comptent faire appel de cette décision.

En attendant que le Procureur de la république se prononce pour faire appel ou non de la décision du Tribunal de Commerce de Grenoble, et parce que le 26 juin il sera trop tard, les salariés d’Ecopla s’adressent à Monsieur le Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron. Via une lettre ouverte, le collectif Ecopla Scop lui demande son soutien et une intervention sans délai afin qu’Ecopla puisse continuer à se développer sur son territoire.

Soutenez-les !

Source : En savoir plus ?

Autres articles dans cette rubrique

Accélérer le développement de coopératives ultramarines grâce au Programme Outre-mer des Scop et des Scic de la CG Scop piloté de la Réunion

Pour amplifier la création de coopératives hors de l’hexagone, la Confédération générale des Scop et des Scic lançait il y a trois ans le Programme Outre-mer des Scop et des Scic (POM), en partenariat...

Le Mouvement des Scop et des Scic, des valeurs partagées à l’échelle européenne

Dans un monde sous tensions multiples, l’Europe est confrontée à de nombreux défis : verdissement de l’économie, transformation du marché du travail, souveraineté européenne… Pour les relever, l’Union...

Réindustrialisation : « l’État ne fait pas confiance aux sociétés coopératives »

Les sociétés coopératives présentent beaucoup d’atouts pour participer à l’effort de réindustrialisation. Mais manquent de carburant pour décoller. Bien avant la réindustrialisation de la France, les...

close