L’association Oxygène Intérim 82 se transforme en SCOP

Publié le 17 août 2011 en accès
Commentaire(s) :

L’Assemblée Générale d’Oxygène Intérim 82, spécialisée dans le Travail Temporaire d’Insertion, a voté hier la transformation de l’association en SCOP, Société Coopérative de Production.

De l’association ….

Créée à Montauban en 2000 sous le statut associatif, Oxygène Intérim 82 est la première structure du Tarn-et-Garonne à s’être spécialisée dans l’insertion de public en difficulté via le travail en intérim : chômeurs longue durée, personnes en situation de handicap, parent isolé avec enfant, personnes rencontrant des problèmes avec la justice ou d’addictions, jeunes sans diplôme et sans qualification, etc. Les clients faisant appel à l’entreprise de travail temporaire viennent de secteurs très variés : industrie, laboratoire, agro-alimentaire, station fruitière, bâtiment, TP, restauration, aéronautique…

L’objectif étant bien entendu, via l’intérim, de faciliter le retour de ces personnes à un emploi pérenne. « On dénombre ainsi une cinquantaine d’intérimaires qui chaque année retrouve un emploi pérenne grâce à Oxygène Intérim 82, soit environ plus de 500 personnes depuis que la structure existe. Deux autres antennes ont d’ailleurs été créées en 2003 à Castelsarrasin, et en 2007 à Grisolles afin de mieux répondre au besoin de proximité des clients et des bénéficiaires. », Jean Souleil, Directeur Général de l’association.

… à la SCOP !

« La transformation en SCOP, nous l’envisagions depuis plusieurs années : nous attendions simplement de renouer avec la rentabilité dans un secteur d’activité, l’intérim, fortement touché par la crise. Ainsi, nous nous sommes rapprochés de l’Union Régionale des SCOP de Midi-Pyrénées qui, après avoir étudié la faisabilité du projet, l’a validé. Notre déléguée de l’URSCOP nous a alors aidé à argumenter et faire valoir les avantages de la transformation pour notre structure auprès de notre Conseil d’Administration, qui a toujours œuvré pour le bon fonctionnement d’Oxygène Intérim 82, et des salariés. En effet, outre le fait que ce statut correspond aux valeurs des associés-salariés, il nous est apparu comme un formidable outil d’efficacité ! A juste titre, il est important que des salariés permanents, qui ont travaillé dur et se sont serrés les coudes pendant de longues années de crise, puissent aujourd’hui bénéficier des résultats enfin positifs. Nous voulons que tous s’approprient leur outil de travail en entrant au capital. Les conditions de travail au sein d’une agence d’intérim sont difficiles : elles nécessitent une grande capacité d’adaptation, une bonne résistance psychologique et de savoir-faire face à des situations d’urgence. Déjà très investis dans le quotidien, les salariés seront d’autant plus motivés qu’ils recevront une part des bénéfices.
Nous avons les meilleurs et nous ferons tout pour les garder ! » Jean Souleil, Gérant de la SCOP.

Ainsi hier, mercredi 22 juin, 7 des 11 salariés d’Oxygène Intérim 82 sont entrés au capital de la structure. Les 4 autres salariés auront l’occasion de rentrer au capital lorsqu’ils auront 2 ans d’ancienneté. La transformation en SCOP a pour objectif de pérenniser la structure, tout en valorisant le travail des salariés et en conservant la fibre sociale.

À propos de …

Oxygène Intérim 82 : Basée en Tarn-et-Garonne, la Société Coopérative de Production compte 3 antennes au sein du département (Montauban, Castelsarrasin et Grisolles). Elle propose des missions d’intérim à un public en insertion professionnelle. Groupement de 11 salariés dont 7 sont associés au capital.

URSCOP Midi-Pyrénées : Avec près de 150 entreprises coopératives, la région Midi-Pyrénées fait figure d’exemple à l’échelle du pays. L’Union Régionale des Scop Midi-Pyrénées fédère les Scop (Sociétés Coopératives de Production) et les Scic (Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif) de la région. C’est un réseau d’accompagnement à la création, la reprise et la transmission d’entreprises en coopératives. Pour plus de renseignements sur le statut ou l’UR, n’hésitez pas à demander le Dossier de Presse. La transformation d’association en SCOP Il est possible de transformer toute association en Scop (ou en Scic) sans changer de personnalité morale : pas de nouveau numéro de SIRET et des formalités légales réduites. Croissance de l’association, développement d’activités économiques importantes, évolution du projet associatif de plus en plus porté par les permanents salariés de l’association...

Nombreuses sont les raisons qui justifient de faire évoluer le statut associatif vers un autre statut juridique plus conforme au développement de l’activité. Alors que le statut de société commerciale classique impose de basculer dans une logique de renversement du pouvoir au service des associés investisseurs, le statut de coopérative permet : - d’ancrer l’association dans l’économie de marché et d’avoir la vraie reconnaissance sociale et fiscale qui s’y rattache, - de traduire dans les faits la participation effective des salariés au projet associatif d’origine, - de préserver les valeurs fondatrices du projet par les règles du fonctionnement coopératif : vote démocratique sur le base du principe "une personne = une voix", constitution d’un patrimoine collectif inaliénable.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2007 :