L’UDES rencontre le Premier Ministre. Les employeurs de l’économie sociale et solidaire demandent des gages positifs et concrets

Publié le

L'UDES rencontre le Premier Ministre. Les employeurs de l'économie sociale et solidaire demandent des gages positifs et concrets

Ce mardi 4 septembre, l’UDES a rencontré le Premier ministre Edouard Philippe. A l’occasion de ce rendez-vous de rentrée, l’Union s’est dite préoccupée par le sort réservé à l’économie sociale et solidaire par l’actuel gouvernement. Alors que les entreprises sociales et solidaires concernent 1 actif sur 10 en France, qu’elles sont plébiscitées par la génération des 18-35 ans, elles ne sont clairement pas assez soutenues par le gouvernement actuel. Le secteur subit l’effet ciseaux de la suppression des (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Assurance chômage : La réforme annoncée n’améliorera pas la situation du marché du travail et pénalisera les demandeurs d’emploi

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire regrette que les mesures annoncées par le Gouvernement ne soient pas adaptées à la réalité de terrain. Porteuse de propositions concrètes et...

Elections européennes : L’UDES plaide pour plus d’attention envers les TPE et le développement des compétences

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire publie ses propositions en amont des élections européennes à l’intention des candidats à la députation. Priorités au dialogue social européen, au...

Contrat de professionnalisation. L’UDES déplore la fin d’une aide incitative à l’emploi des jeune

L’UDES considère la suppression au 1er mai 2024 de l’aide aux employeurs pour le recrutement de salariés en contrat de professionnalisation comme une contradiction dans un contexte de lutte contre la...

close