Grande victoire pour l’environnement ! - L’"état de nécessité" reconnu pour les fauchages d’OGM !

Publié le 12 décembre 2005 en accès
Commentaire(s) :

Greenpeace se réjouit de la décision du tribunal correctionnel d’Orléans qui a relaxé 49 faucheurs volontaires ce vendredi. Les militants étaient poursuivis pour avoir neutralisé des parcelles de maïs OGM appartenant à la multinationale Monsanto en 2004 et 2005 dans le Loiret.

Le tribunal invoque le bien fondé de "l’état de nécessité" de l’action des militants et reconnaît le "danger actuel de diffusion incontrôlée de gènes provenant des organismes génétiquement modifiés, dont la dissémination avait été autorisée, contrairement au droit constitutionnel à un environnement sain".

Le tribunal reconnaît ainsi que les faucheurs volontaires ont été amenés à agir pour pallier les décisions irresponsables du gouvernement d’autoriser ces essais. Cette décision de justice conforte Greenpeace dans le combat qu’elle mène depuis 10 ans contre les OGM. 

Face à cette reconnaissance des dangers de dissémination des OGM dans l’environnement, il est désormais urgent que le gouvernement instaure un moratoire sur les OGM comme le réclament de nombreuses associations.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :