Gaspillage énergétique : Les ministres européens piétinent

Publié le 24 novembre 2006 en accès
Commentaire(s) :

Ce jeudi 23 novembre, le Conseil Européen de l’Énergie adopte le Plan
d’Action pour l’Efficacité Énergétique. Les Amis de la Terre fustigent
les ministres de l’industrie et de l’économie d’avoir fait le jeu de
l’industrie de l’énergie sale et de ne pas avoir pris les engagements
nécessaires pour stopper le gaspillage d’énergie. Alors que le Conseil a
examiné la proposition de réduire la consommation énergétique de l’Union
Européenne de 20% d’ici à 2020, il ne s’est pas doté de politiques
efficaces pour atteindre ce taux.

Cyrielle den Hartigh, chargé de campagne Climat aux Amis de la Terre,
explique :
« L’Europe a un énorme potentiel pour réduire sa consommation
énergétique, mais les ministres européens n’arrivent pas à se mettre
d’accord sur des mesures concrètes. Les gouvernements européen doivent
troquer leurs grands discours contre une législation forte et des
objectifs contraignants. »

Le Plan d’Action pour l’Efficacité Énergétique évoque la possibilité de
réduire les consommations d’énergie de 20% d’ici à 2020, mais les
ministres n’ont pas réussi à s’engager sur des objectifs clairs pour
conduire les politiques et les investissements futurs. Pourtant,
atteindre ces objectifs entraînerait d’énormes bénéfices économiques
pour l’Union Européenne.

Anne Bringault, Directrice des Amis de la Terre, ajoute :
« Alors que l’UE cherche à sécuriser son approvisionnement en énergie,
réduire le scandaleux gaspillage d’énergie devrait être LA priorité. 80%
des importations européennes de pétrole brûle dans nos rues.
Rationaliser le transport et augmenter l’efficacité énergétique des
voitures doit être la prochaine étape. Mais, jusqu’à présent, les
constructeurs automobiles ont réussi à y échapper en se fixant leur
propres objectifs, beaucoup trop faibles et qu’ils n’atteindront même
pas ! La mise en place de normes contraignantes est devenue absolument
nécessaire. »

Les Amis de la Terre critiquent également le manque de volonté pour
promouvoir une utilisation efficace de l’énergie dans le secteur du
bâtiment. La révision de la directive sur la Performance Énergétique
dans les Bâtiments a tout simplement été repoussée en 2009, alors même
que cette directive ne concerne qu’une petite part du stock de bâtiments
et ne comblera pas le besoin de réduire rapidement la consommation
énergétique dans ce secteur.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :