Christophe Devys, nouveau président du Collectif ALERTE

Publié le 26 février 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

Le conseil d’administration de l’Uniopss a nommé, le 23 janvier 2019, Christophe Devys président du Collectif ALERTE, en accord avec le choix exprimé par les associations membres d’ALERTE. Christophe Devys prend la suite de François Soulage qui présidait le collectif depuis mai 2014.

Le Collectif ALERTE, animé par l’Uniopss, qui rassemble les grandes associations françaises de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, a, depuis le 23 janvier 2019, un nouveau président, en remplacement de François Soulage, qui avait exprimé de longue date son souhait de quitter la présidence d’ALERTE au terme de l’année 2018.

Christophe Devys, qui préside désormais le Collectif ALERTE, a occupé de hautes fonctions au service de l’État. Né en 1955 et titulaire d’un doctorat en mathématiques appliquées, Christophe Devys est diplômé de l’École normale supérieure de Cachan, de l’institut d’études politique de Paris et de l’École nationale d’administration (promotion Jean Monnet). Il débute sa carrière au Conseil d’État en 1990 où il devient maître des requêtes trois ans plus tard. Entre 1994 et 1997, il dirige le cabinet du directeur général de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), avant de devenir le conseiller technique en charge des questions de protection sociale de l’ancien Premier ministre Lionel Jospin jusqu’en octobre 2000. Il dirige ensuite le cabinet de la ministre de la Justice, Marylise Lebranchu, puis occupe les fonctions de secrétaire général du Conseil d’État en 2007. De 2012 à 2014, il est le conseiller social de Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre. Fortement impliqué dans l’élaboration et la mise en œuvre du Plan pauvreté adopté par le gouvernement de l’époque, il rencontre le Collectif ALERTE, dont il salue « la capacité des associations parties prenantes à dépasser leurs préoccupations sectorielles pour se mettre au service d’une cause commune et permettre ainsi aux pouvoirs publics d’avoir une feuille de route claire ». En 2015, Christophe Devys succède à Claude Evin, comme directeur de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, fonction qu’il occupe jusqu’au 3 septembre 2018.

Nommé aujourd’hui président de la commission de lutte contre la pauvreté de l’Uniopss et président d’ALERTE, il participe, à ce titre au Conseil d’administration de l’Uniopss.

Il aborde sa nouvelle mission dans une optique d’écoute et de dynamique collective : « Mon rôle n’est pas de faire valoir ma vision des politiques de lutte contre l’exclusion, mais bien de faire émerger des positions collectives car ce n’est qu’ensemble que nous arriverons à faire reculer ce fléau de la pauvreté ».



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :