CPF : le reste à charge pénalise encore les salariés

Publié le

CPF : le reste à charge pénalise encore les salariés

Bruno Le Maire confirme la volonté du gouvernement d’instaurer un reste à charge sur le CPF pour les salariés. L’UNSA demeure opposée à cette disposition, qui constitue une entrave à la « liberté de choisir son avenir professionnel ». Depuis plusieurs mois, le sujet est sur la table (voir article UNSA) et même si le gouvernement annonce une concertation avec les partenaires sociaux dans le cadre de l’agenda social, l’UNSA est inquiète -comme de nombreux acteurs du secteur de la formation- sur ce projet (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Perspectives d’une Proposition de loi n° 235 visant à soutenir l’engagement bénévole et à simplifier la vie associative...

Une proposition loi adoptée en première lecture le 31 janvier 2024 soutient l’engagement et simplifie la vie associative, en facilitant l’accès à la formation des bénévoles et en assouplissant leur...

Pas d’acquisition de congés payés en arrêt maladie : contraire au droit européen, mais conforme à la Constitution française !?

La décision du Conseil constitutionnel relative (suite à une Q.P.C.) à la différence de traitement entre l’acquisition de droits à congés payés en cas d’arrêt de travail pour maladie simple ou ayant pour...

close