Vous avez dit philanthropie ? Face à la privatisation de la démocratie, il est urgent d’ouvrir les yeux


Le 13 septembre dernier, Jeff Bezos, célèbre multimilliardaire américain qui a accumulé plus de 100 milliards d’euros à la tête d’Amazon, a annoncé la création d’un fonds de deux milliards de dollars pour les communautés défavorisées. Et nous qu’avons-nous fait ? Nous avons très largement applaudi, bien sûr, face à un tel élan de générosité.

Petit à petit, nous nous sommes habitués à vivre dans un monde où une poignée d’individus, dont la richesse dépasse souvent le PIB de certains pays, décident eux-mêmes de la meilleure façon d’allouer chaque année plusieurs millions d’euros d’argent privé, qui pour l’éducation, qui pour la santé, qui encore pour les arts et la culture, quand il ne s’agit pas d’envoyer des fusées sur Mars.

Plusieurs millions d’euros d’argent privé sur le papier, mais dans les faits ? Pour l’essentiel, plusieurs millions d’argent public. Car la loi fiscale aux États-Unis comme en France est telle que ces « généreux » donateurs bénéficient d’une réduction d’impôt pour ces dons, tout cela après avoir très largement échappé à l’impôt sur leurs profits grâce à des montages fiscaux internationaux complexes.

Source : The Conversation du 24/09/18 par Julia Cagé


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »