Une assemblée générale sous le signe de l’équité et de la solidarité

Publié le 5 avril 2006 en accès
Commentaire(s) :

Lors de son Assemblée Générale annuelle, les 22 et 23 mars à Lille, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France s’est donnée ses grandes orientations pour 2006. A l’unanimité des régions présentes, le syndicat des producteurs biologiques a exprimé son attachement à une bio éthique, respectueuse de l’environnement et de la bonne santé de nos concitoyens, basée sur un commerce équitable tout au long de la filière, construite avec les consommateurs. Pour concrétiser cette orientation, une charte sera élaborée durant l’année, qui palliera les manques de la réglementation dans ces domaines.

C’est dans cet esprit que le colloque autour du thème d’« Un commerce innovant pour une production exigeante » a clôturé les débats. Des expériences originales de mise en marché et de distribution, couvrant tant la production industrielle que le commerce de proximité, et exprimant la recherche d’équité à tous les stades, ainsi que le rôle des collectivités publiques ont pu être présentés et débattus. Produire autrement et distribuer différemment en mettant en œuvre des partenariats est plus que jamais une nécessité attestée par les éléments contextuels.

Par ailleurs, la FNAB a exprimé à nouveau son refus des propositions de la Commission européenne en matière de réglementation bio. Celles-ci ne prennent nullement en compte les souhaits de la filière biologique. De plus, les délais imposés sont jugés incompatibles avec une telle remise en cause. Les congressistes ont réaffirmé qu’une réglementation ne peut être adoptée sans l’accord des professionnels européens. Une marque privée, porteuse de notre vision de la bio, devrait être étudiée si la Commission passait outre.

Enfin, les groupements régionaux ont réitéré leur refus de toute contamination OGM dans leurs cultures et leurs produits : les bio seront présents en nombre lors de la Journée mondiale d’oppositions aux OGM, le 8 avril prochain.
Dans un contexte social particulier, à contre courant d’une profession qui place son salut dans des chimères, les producteurs de la FNAB ont réaffirmé leur volonté de faire valoir leur projet comme composante d’un projet de société. Elaborer une charte de commerce avec des critères environnementaux, d’équité et de territorialité, en partenariat avec l’aval de la filière et les collectivités territoriales, inscrire le développement de la bio dans les futurs Contrats de Projets Etat/Région pour plus d’autonomie et de vitalité de nos territoires, et intensifier dès aujourd’hui notre lutte contre une coexistence impossible avec les cultures OGM, voilà les grands axes qui mobiliseront notre fédération en 2006, tant au niveau national que des régions.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :