Rapport d’activité 2017 de l’Agence du Service Civique

Publié le 28 décembre 2018 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

L’Agence du Service Civique est un formidable poste d’observation de la jeunesse. Les premiers mots qui me viennent à l’esprit sont ceux de confiance, reconnaissance et satisfaction.

Confiance dans l’élan d’une jeunesse qui a envie d’être utile et qui fait du Service Civique et du programme Erasmus+ un levier de son émancipation.
S’il faut être confiant, il ne faut cependant pas être naïf : l’emploi est sa préoccupation première, reconnaissons cependant que l’engagement et la mobilité en Europe constitue un point de passage dans le parcours de vie vers l’emploi, réjouissons-nous aussi que le Service Civique constitue un moyen de répondre à une exigence de cohésion nationale.

Reconnaissance vis-à-vis de mes collaborateurs
puisque l’Agence est avant tout une communauté humaine composée de 85 femmes et hommes reconnus pour l’excellence de leur expertise sur des questions de mobilité européenne et de développement ou de valorisation du Service Civique. C’est aussi un lieu d’épanouissement professionnel ouvert aux nouveaux talents qui rejoignent l’Agence, celle-ci reste attentive aux souhaits des collaborateurs qui la composent. Je saisis cette occasion pour remercier chaleureusement celles et ceux qui ont choisi une nouvelle perspective professionnelle, dans l’intégralité des cas, dans le cadre d’une promotion.

Satisfaction de diriger une Agence en prise directe sur le monde et la jeunesse dans ses aspirations les plus diverses.
C’est en effet une satisfaction sincère de conduire une Agence qui présente des résultats à la hauteur de la confiance que nous accordent nos partenaires en particulier les 11 000 organismes d’accueil agréés y compris des ministères. Et quels résultats !

En 2017, l’Agence a en effet permis à 145 000 jeunes français et européens de se réaliser personnellement dans leur projet d’engagement ou de mobilité en Europe dans près de 30 pays. Ils ont en moyenne 20 ans et, déjà, s’esquisse le monde de demain tel qu’ils l’imaginent dans leurs rêves : à leurs yeux, l’Europe est une évidence et le pouvoir de « faire » pour une cause d’intérêt général vaut toutes les ambitions du monde ! Par la rencontre de réalités sociales diverses, les volontaires changent leur regard sur la société, vérifient leur pouvoir d’être utile et refusent toute résignation face à l’avenir.

Indiscutablement, ainsi, ils façonnent le monde.

Ludovic Abiven
Directeur Général de l’Agence du Service Civique

https://www.service-civique.gouv.fr/uploads/content/files/rapportactivit__2017_servicecivique.pdf

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2006 :