Présentation de l’activité de l’IPAM

Publié le 19 avril 2004 en accès
Commentaire(s) :

Assemblée Européenne des Citoyens -HCA France
Le réseau Helsinki Citizens’ Assembly (HCA) né en 1990 de la rencontre
de militants d’Europe de l’Est et de l’Ouest qui oeuvraient ensemble
pour une application " par en bas " des accords d’Helsinki (1975). Les
groupes de HCA travaillent pour la paix et la démocratie par le
développement des initiatives de citoyens, en particulier dans les
Balkans, le Caucase, la Turquie, etc.
www.reseau-ipam.org/amorces AMORCES

Agence pour la solidarité internationale, la culture et le développement
Créée en 1993, l’Agence encourage les initiatives destinées à favoriser
l’expression et la structuration du mouvement social dans les
domaines de la solidarité internationale, de la culture et du
développement. Elle facilite le passage d’une idée à un projet en
mobilisant les ressources humaines, financières et techniques
nécessaires à sa réalisation. Amorces apporte un soutien à la
formulation des projets, au montage des dossiers de financement, au
suivi et à l’évaluation.

www.globenet.org/aitec AITEC
Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs
L’AITEC est un réseau de professionnels et d’associations qui, à partir
des pratiques des mouvements sociaux, contribue à alimenter les
débats sur des questions essentielles de l’alternative à la
mondialisation actuelle. Elle anime des groupes de travail sur les
thèmes du financement du développement, des services publics, des
questions urbaines et de l’expertise citoyenne.

www.ritimo.org/cedidelp CEDIDELP
Centre de Documentation sur le Développement, les Libertés et la Paix
Le CEDIDELP fait partie du réseau RITIMO qui regroupe des centres
associatifs, ouvert au public, dont le but est d’informer sur les
questions de solidarité internationale en mettant à la disposition du
public une documentation émanant de la société civile, des
associations et des pays du Sud. Il privilégie certains thèmes comme
droits fondamentaux, effets de la mondialisation, alternatives
citoyennes, développement durable. Il conserve aussi les archives de
nombreux comités de soutien et mouvements de lutte sur la période
des indépendances nationales et de lutte contre les dictatures.

www.cedetim.org CEDETIM
Centre d’Etudes et d’Initiatives de Solidarité Internationale
Créé dans les années 60, le CEDETIM inscrit son action de solidarité
dans le fil d’une tradition où internationalisme et transformation sociale
sont les conditions essentielles du développement d’une plus grande
liberté, d’une plus grande égalité et d’une démocratie véritable. Lieu
de réflexion, le CEDETIM est aussi à l’origine d’initiatives et de
propositions pour le mouvement social.

www.echanges-partenariats.org Echanges et Partenariats
L’association choisit d’inscrire les échanges dans la construction ou le
renforcement du partenariat pour donner du sens aux rencontres
individuelles et un souffle nouveau aux associations de solidarité
impliquées dans des projets internationaux. Elle s’appuie sur son
réseau de compétences et de partenaires pour répondre aux
différentes demandes d’échanges. Elle peut jouer un rôle de
facilitateur, organiser des formations au départ ou encore conçevoir
des programmes autour de thématiques portées par IPAM et ses
partenaires.
Toutes les associations sont situées au CICP

Centre International de Culture Populaire
21ter Rue Voltaire, 75011 - Paris, M° Rue de Boulets

info chez reseau-ipam.org
De nouvelles formes de
luttes et de nouveaux mouvements s’opposent à la mondialisation ultralibérale
et luttent pour les droits politiques, sociaux et culturels, pour la paix et la
démocratie, pour le développement durable, etc. Ces mouvements se sont manifestés
lors de rencontres internationales, dans des luttes locales à portée globale et dans les
luttes sociales. Ces formes de luttes interviennent le plus souvent dans un contexte
marqué par les exactions du libéralisme mais aussi par des situations de guerres quasi
permanentes et diffuses qui rompent avec les formes classiques du conflit et qui rendent
souvent difficile le travail de discernement nécessaire à la mise en oeuvre d’actions de
solidarité.
Dans ce nouveau contexte, tant la réflexion que les pratiques doivent être revisitées et
constamment nourries. Allier la réflexion et l’action en développant des rencontres avec
celles et ceux, organisés ou non, qui luttent dans le champ de la solidarité internationale et
cherchent à y construire des réponses adéquates est un des objectifs majeurs d’IPAM. Il
s’agit de se regrouper pour produire une pensée renouvelée de la situation mondiale et
pour construire une stratégie et des pratiques de solidarité nationale et internationale
capable de répondre aux défis d’aujourd’hui. La mise en oeuvre de cette stratégie
s’appuie sur l’articulation entre les luttes et les résistances, les pratiques sociales
émergentes et la réflexion. Ainsi, afin de poursuivre l’action de solidarité initiée dans les
années 70 au coeur des mouvements de résistance anticolonialiste et anti-impérialiste ; et
de répondre aux formes de domination qui marquent la période actuelle, l’AEC, l’AITEC,
AMORCES, le CEDETIM, le CEDIDELP et ECHANGES et PARTENARIATS ont constitué le
réseau IPAM. 

Nos alliés privilégiés pour mener à bien ce projet sont ceux qui participent à
l’altermondialisme, notamment à travers la dynamique des forums sociaux qui permettent
à chacun de répondre à la fragmentation du milieu par le travail en réseau.
et le Partenariat

IPAM et le Partenariat
Les associations constituant IPAM, ses groupes de travail ou encore les militants qui
animent et enrichissent le réseau ont une pratique concrète de l’engagement aux côtés
de personnes et d’organisations qui luttent pour l’accès aux droits fondamentaux : droit
au travail, au logement, aux papiers…Ils participent activement aux luttes, aux
manifestations ou encore à l’organisation d’action de sensibilisation et d’information…
Leur engagement est fondé sur le partenariat et travail collectif. Les réseaux de
partenaires sont composés d’associations de solidarité internationale, d’ONG,
d’associations locales, d’ associations d’habitants, de groupes citoyens et aussi de
syndicats ou encore de collectifs de lutte.
Ainsi, à titre d’exemple le groupe de travail Dialogue interculturel et résolution pacifique
des conflits est en lien avec des associations implantées dans de nombreux pays
d’Europe et au-delà : Angleterre, Ecosse, Hollande, Bosnie, Croatie, Montenegro, Serbie,
Kosovo, Moldavie, Turquie, Arménie, Azerbaidjan, Géorgie mais aussi du Maroc,
Canada, Kirghyzistan, Palestine, Cachemire... Le groupe Europe s’inscrit dans un
processus construit avec des associations présentent dans la dynamique des forums
sociaux, des parlementaires européens et des syndicat. Le groupe Cmil réunit des
associations issues de l’immigration maghrébine, turque, africaine des collectifs de sanspapiers,
des associations de soutien aux immigrés ou encore des associations de
solidarité internationale.

Le groupe Financement du développement travaille au côté de
plate-formes et de réseaux associatifs comme la Plateforme Dette et Développement, le
CRID ou encore le réseau pour la réforme des Institutions financières internationales etc.

presentation
groupes de travail
vous voulez travailler avec nous, contactez une des associations,
ou rejoignez un groupe de travail ...

CMiL - Cercle Migrations et Libertés
Le groupe est un lieu de confrontation et d’échanges sur les questions des migrations. Il a pour
objectif, à travers la production et la diffusion de textes de réflexion de participer activement à
la prise en compte des questions migrations/immigrations dans les débats publics, associatifs
et syndicaux. Il s’agit de placer ces thèmes au coeur du débat politique, notamment au sein du
mouvement altermondialiste.
Palestine
Le groupe lutte pour la reconnaissance des droits des Palestiniens soutient activement les
projets pour une paix juste au Proche-Orient et revendique une cohabitation pacifique de
deux Etats israélien et palestinien. Il appuie les actions de nombreuses associations comme les
missions civiles en Palestine, le comité SICO qui soutient les objecteurs de conscience et les
refuzniks israéliens et dialogue plus généralement avec les forces de paix en Israël. Il est
membre de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.
Algérie
Le groupe a mené une serie de travaux (colloques, débats, publications, manifestations, etc)
pour informer sur la situation en Algérie. Il se donne pour mission d’interpeller l’opinion
publique mais aussi les hommes politiques notamment pour mettre fin à la politique de
soutien aux généraux d’Alger pratiquée par les gouvernements français successifs, mais aussi
par l’Europe.

Europe
Le groupe réalise un travail d’analyse sur l’actualité de la construction européenne et de ses
enjeux au regard de trois éléments : l’élargissement européen ; la rédaction d’un nouveau
traité par la Convention sur l’avenir de l’Europe ; les tensions européennes nées de la crise en
Irak. Son travail consiste à croiser les regards de différentes organisations proches, à élaborer
un diagnostic commun et à dessiner des pistes de convergences, pour avancer sur la voie
d’un projet alternatif en Europe.

Services publics
Les services publics sont un vecteur incontournable pour garantir les droits fondamentaux de
la personne. Leur démocratisation est une nécessité afin de placer le citoyen au centre de leur
mise en oeuvre. Le groupe travaille à différentes échelles : locale, nationale, européenne
(niveau incontournable aujourd’hui pour élaborer des propositions alternatives) et
internationale (en menant un travail sur l’AGCS et en approfondissant les échanges avec des
acteurs de pays du Sud). Ces articulations visent à promouvoir à la fois la recherche théorique
et la mobilisation, en alliance avec les mouvements sociaux et citoyens.

Financement du développement
Le groupe travaille, en lien avec des collectifs et réseaux internationaux, sur la question du
financement, interne et externe, du développement en développant analyses et propositions
sur l’aide publique au développement, sur les mécanismes de la dette, sur les institutions
financières et commerciales internationales (Banque mondiale, FMI et OMC), etc.

Droits fondamentaux
Le Cedidelp travaille sur la thématique des droits fondamentaux (droits civils et politiques,
droits économiques et sociaux, impunité, justice internationale, Commission Vérité, lutte de la
société civile...) à travers des publications, son site Internet et l’animation d’un réseau
international sur le sujet.

Question urbaine
Le groupe réunit des associations et des professionnels qui identifient et développent des
axes de travail sur des thèmes d’intérêt commun aux pays du Nord et du Sud : droit au
logement, droit à la ville, question foncière, accès aux services urbains, citoyenneté. Il travaille
en réseau aux niveaux local, national, régional et international sur la base des pratiques des
mouvements sociaux

Formations - Echanges - Partenariats
Le groupe de travail répond aux demandes d’échanges entre associations de solidarité du
Nord, du Sud ou de l’Est. Ces demandent correspondent à la fois à un besoin de mieux se
connaître, mais aussi à la nécessité de participer à des initiatives concrètes. Le groupe prépare
des formations, des programmes d’échanges et la capitalisation des expériences.

D’autres groupes existent :
Responsabilité sociale des entreprises
Criminalisation des familles
Expertise Citoyenne,
Exactions de la multinationale Total (Ex-TotalFinaElf)
Tchétchénie,
Dialogue inter-culturel et resolution pacifique des conflits,
paix et désarmement…



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2004 :