Les Scop s’affichent en photo

Publié le

Les Scop s'affichent en photo

La faillite de la compagnie maritime SeaFrance et la reprise de l’activité par une coopérative de salariés ont attiré l’attention du grand public sur les sociétés coopératives et participatives (scop). Mais aux yeux des premiers intéressés, cet épisode a constitué une bien mauvaise publicité.

Non, les scop ne sont pas toutes des entreprises en difficulté, reprises à la hâte dans l’espoir de sauver ce qui peut l’être.
Les scop dans la moyenne des entreprises

Une bonne partie des 1910 structures françaises qui ont adopté ce statut est au contraire en bonne forme. Ou, disons, dans le même état que la moyenne des sociétés comparables. Les scop sont avant tout des entreprises comme les autres, avec un chiffre d’affaires à réaliser, des profits à dégager et un dirigeant pour gouverner.

Source : La suite de l’article par ici...

Autres articles dans cette rubrique

Accélérer le développement de coopératives ultramarines grâce au Programme Outre-mer des Scop et des Scic de la CG Scop piloté de la Réunion

Pour amplifier la création de coopératives hors de l’hexagone, la Confédération générale des Scop et des Scic lançait il y a trois ans le Programme Outre-mer des Scop et des Scic (POM), en partenariat...

Le Mouvement des Scop et des Scic, des valeurs partagées à l’échelle européenne

Dans un monde sous tensions multiples, l’Europe est confrontée à de nombreux défis : verdissement de l’économie, transformation du marché du travail, souveraineté européenne… Pour les relever, l’Union...

Réindustrialisation : « l’État ne fait pas confiance aux sociétés coopératives »

Les sociétés coopératives présentent beaucoup d’atouts pour participer à l’effort de réindustrialisation. Mais manquent de carburant pour décoller. Bien avant la réindustrialisation de la France, les...

close