La crise, une opportunité pour changer le monde

Publié le 2 septembre 2013 en accès
Commentaire(s) :

Pour comprendre la crise systémique du capitalisme actuel, il faut la replacer dans l’histoire de la pensée économique. L’école libérale de l’après-guerre a fondé sa réflexion sur une science économique neutre, amorale et dépourvue de toute recherche de sens. Pour ses théoriciens, les lois économiques sont assimilables à de lois mathématiques qui régissent les mécanismes du marché et les comportements de ses intervenants : producteurs, salariés, consommateurs et épargnants. La répartition des richesses résulte d’une belle mécanique qu’il faut laisser libre d’évoluer hors de toute ingérence, à commencer par celle des pouvoirs publics. L’économie n’est plus « politique », elle s’intitule science économique. Adam Smith, Marx ou Keynes sont remplacés par les boys de l’école de Chicago.

Dans cette vision, l’épargne des rentiers est le moteur de la croissance. Il était donc normal de la rémunérer par des rendements financiers très élevés, de l’ordre de 15 % au détriment des salaires. Il était criminel de la fiscaliser. Bien entendu cette vision conduisait à un strict équilibre des finances publiques et à un affaiblissement du rôle de l’État. Quant aux ménages, il fallait les pousser à consommer. Pour compenser la faiblesse de leurs salaires, un endettement excessif était mathématiquement acceptable puisque les patrimoines, comme n’importe quelle rente ne pouvaient qu’augmenter en théorie.

Source : La suite de l’article par ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2003 :