La Coopérative d’Activité et d’Emploi

Publié le 13 septembre 2005 en accès
Commentaire(s) :

Une réponse nouvelle et originale pour soutenir la création d’activités économiques et d’emplois

Les modalités actuelles de la création d’entreprise obligent les créateurs à passer directement d’une « situation de préparation » à une « situation d’activité normale », et ce sans aucune transition d’apprentissage. Ne trouvant pas toujours de réponse adaptée à leurs besoins et leurs problématiques, ceux qui se lancent dans la création entreprennent sans « garde fous » et sans encadrement, augmentant de fait le risque d’échec et le risque de positionnement « aberrant » sur le marché.
La Coopérative d’Activités et d’Emploi apporte une réponse aux créateurs qui ont davantage besoin de « faire pour apprendre » plutôt que « d’apprendre pour faire ».

* La Coopérative d’Activités et d’Emploi est une structure entrepreneuriale et coopérative.
- Entrepreneuriale : elle accueille et accompagne les créateurs dans la réalisation de leur projet et elle réussit elle même en faisant réussir les entrepreneurs.
- Coopérative : elle constitue un réseau d’accompagnement et de solidarité qui permet au créateur d’être responsable de son activité et de la développer, d’une part en liaison avec des interlocuteurs disponibles et identifiés, et d’autre part en réseau avec d’autres entrepreneurs : ils ne sont pas seuls et isolés face à la création.

* La Coopérative d’Activités & d ‘Emploi permet aux créateurs de tester leur projet d’activité économique en “ grandeur réelle ”. Dans un premier temps, ils sont « soulagés » de la gestion administrative et comptable de leur activité afin de se concentrer principalement sur la production et la vente, et ensuite d’acquérir progressivement les différentes compétences de gestion nécessaires à la fonction d’entrepreneur.
Elle renforce la phase de préparation et réduit ainsi le taux d’échec des activités et les situations de précarité pour les créateurs. Elle leur permet également d’avoir une vision objective sur la faisabilité de leur projet en se confrontant à la réalité

* La Coopérative d’Activités & d’Emploi résout la question du statut du créateur pendant sa phase d’apprentissage, tout en lui proposant un cadre d’action qui encourage l’acte de création et une organisation qui privilégie son autonomie et sa responsabilité.

* Caractéristiques générales
- Finalité : Permettre à des créateurs et créatrices / entrepreneur-e-s potentiels de développer une activité économique pérenne porteuse de leur propre emploi à partir du test en « grandeur réelle » de cette activité. In fine, ils pourront créer leur entreprise en minimisant les risques d’échec.
- Fonctionnement : un hébergement juridique, comptable et fiscal de leur activité économique, un statut d’ « entrepreneur-e- salarié-e- », un accompagnement personnalisé et solidaire construit autour du projet du créateur, et basé sur une démarche d’apprentissage par l’action.
- Public cible
Toute personne qui veut créer son emploi en développant une activité économique mais qui n’est pas en mesure, par contrainte ou par volonté, de créer immédiatement une entreprise.
- Activités potentielles : Micro - activités, principalement dans les secteurs des prestations de services, du petit artisanat et du commerce non sédentaire.
- Une démarche ouverte et en réseau : Cette démarche s’inscrit dans l’adhésion à la Charte du réseau « Coopérer pour Entreprendre » et le suivi par les Comités de Pilotage et Technique. De tels comités permettent de mobiliser sur un territoire différents partenaires : DDTEFP, Assedic, ANPE, financeurs, acteurs économiques et sociaux, ...
- Positionnement sur le territoire : Un outil complémentaire dans le dispositif d’accompagnement à la création d’activités économiques, d’emplois et d’entreprises,
- Un travail de partenariat avec les acteurs institutionnels et locaux au service des créateurs, de leur insertion professionnelle et du développement de l’activité économique et de l’emploi sur le territoire.

* Le parcours du créateur/entrepreneur : Une démarche contractuelle en 4 étapes
Un accueil en deux temps :
- Une réunion collective d’information pour présenter la Coopérative d’Activités,
- Un accueil individuel pour les personnes intéressées : pré-analyse du projet qui permet de repérer le stade d’avancement, d’en cerner la faisabilité dans le cadre de la Coopérative d’Activités, et d’établir une démarche de travail. Dans le cas d’une non faisabilité, le porteur de projet est orienté vers un autre partenaire.

* Le contrat d’objectif : Contrat " moral " assorti d’engagements réciproques, il fixe le cadre de la démarche de travail dont le but est de préparer une prospection - test.
Exemples de contenu : vérification du savoir faire et définition des compétences à acquérir, définition des produits / services et des prix, pré-enquête de marché, renseignements juridiques, ...

* La convention d’accompagnement : Contrat formalisé qui va se dérouler sur la période de prospection-test de l’activité, il fixe les engagements réciproques des deux parties : le porteur de projet s’engage à tout faire pour parvenir à créer son propre emploi, à prospecter activement, à respecter les règles déontologiques ainsi que l’utilisation de la raison sociale de la Coopérative d’Activités, et cette dernière s’engage à salarier le porteur de projet dès que possible, à assurer son activité, à réaliser sa gestion et son accompagnement.
L’accompagnement : basé sur un appui marketing, communication et commercial pour la prospection, couplé à la préparation du fonctionnement en tant qu’entrepreneur salarié.

* Le contrat d’entrepreneur salarié : Contrat de travail, en général à durée indéterminée, il est réalisé dès que possible afin de limiter dans le temps la convention d’accompagnement. Etabli initialement pour quelques heure par mois, il évolue progressivement en fonction du développement de l’activité et du Chiffre d’Affaires généré. Le niveau de rémunération du créateur est négocié avec lui : il est fonction du Chiffre d’Affaires qu’il développe, des postes de charges liés à l’activité ainsi que des éventuelles baisses de régime à envisager.
L’accompagnement : l’appui commercial se poursuit jusqu’à stabilisation de l’activité, et un appui comptable, financier et organisationnel est apporté.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2005 :