L’Adie, pionnière du microcrédit en France, organise sa 7ème Semaine du Microcrédit, du 7 au 11 juin 2011, dans toutes les régions de France

Publié le 6 juin 2011 en accès
Commentaire(s) :

L’occasion pour l’association de démontrer que le microcrédit
accompagné permet de créer des emplois et des activités durables
- Des forums d’information dans 6 grandes villes : Paris, Lille, Nantes, Lyon, Bordeaux et
Marseille
- Des journées portes ouvertes dans près de 80 antennes Adie en métropole et en Outre-Mer
- De l’information sur l’offre Adie : microcrédit et accompagnement à la création d’entreprise
- Des témoignages de micro-entrepreneurs soutenus par l’Adie
- Un n° vert 0800 800 566 et un espace dédié sur www.adie.org

L’Adie, association pionnière et acteur majeur du microcrédit en France, aide les personnes exclues
du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi,
grâce au microcrédit. Parce que la micro-entreprise est une réponse pertinente au problème de
l’emploi, l’Adie veut se donner les moyens de financer et d’accompagner toujours plus de projets de
micro-entrepreneurs. La Semaine du Microcrédit, qu’elle organise pour la septième fois dans toute la
France, du 7 au 11 juin prochains, est un rendez-vous incontournable pour les porteurs de projet
prêts à franchir le pas comme pour ceux qui sont encore en quête d’information.

La micro-entreprise, une réponse pertinente au problème de l’emploi
L’entrepreneuriat populaire se définit comme l’ensemble des entreprises créées par des chômeurs ou des
allocataires des minima sociaux avec un plan de financement initial inférieur à 8 000 euros. En 2010, parmi
les 622 000 entreprises créées, 145 000 l’ont été par des entrepreneurs populaires. 40% des créateurs
d’entreprise sont des chômeurs. La micro-entreprise apparaît donc comme une réponse probante au
problème de l’emploi qu’il faut soutenir et développer.

Néanmoins, un porteur de projet sur quatre se lance sans financement ou avec moins de 2000 euros. [1]
« Face au chômage, même s’il n’y pas de solution unique, des voies existent, dont l’impact social et la
performance économique ont fait leur preuve depuis quelques années : donner les moyens d’entreprendre à
ceux qui n’ont pas les moyens, favoriser l’inclusion financière, construire des projets de micro-entreprises
viables, officialiser les activités informelles, apporter de nouveaux services de proximité, défricher de
nouvelles filières porteuses de développement durable. Autant de pistes qui méritent d’être explorées car
elles permettent à des personnes en situation d’exclusion sociale de devenir créatrices de valeur ajoutée
économique. » déclare Catherine Barbaroux, nouvelle Présidente de l’Adie qui a pris la suite de Maria
Nowak en mars 2011.

L’Adie, le spécialiste du microcrédit en France

Reconnue d’utilité publique, l’Adie, Association pour le droit à l’initiative économique, aide les personnes
exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi,
grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l’Adie en est l’acteur majeur. L’Adie
accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur
micro-entreprise. Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, l’Adie a financé plus de 97 000 microcrédits
générant près de 100 000 emplois, avec un taux de pérennité après deux ans de 68 % et un taux d’insertion
des personnes financées après deux ans de 79 %.

Catherine Barbaroux souhaite doubler le nombre de microcrédits Adie d’ici 2015 et renforcer les
aides à l’accompagnement notamment pour les jeunes.

« Au-delà de la Semaine du Microcrédit nous mettrons tout en oeuvre pour renforcer notre notoriété et ainsi
devenir plus visible des porteurs de projet, en développant, tout au long de l’année, des partenariats avec
des prescripteurs et en multipliant notamment les points de contact : permanences dans les services
sociaux, et auprès des opérateurs de la politique de l’emploi (Pôle Emploi, Missions locales, Maisons de
l’emploi…) Nous réfléchissons également aux moyens de développer le bouche-à-oreilles entre microentrepreneurs
qui constitue une façon très efficace pour l’Adie de se faire connaître auprès de son public
cible. », précise Catherine Barbaroux.

La Semaine du microcrédit©, un rendez-vous pour se faire connaître

Créée à l’occasion de l’Année Internationale du Microcrédit en 2005, la Semaine du Microcrédit© organisée
chaque année par l’Adie, permet de démontrer que le microcrédit est un outil adapté pour lutter contre le
chômage et l’exclusion sociale, à informer sur l’offre d’accompagnement proposée par l’Adie aux créateurs
d’entreprise pour bien démarrer et développer leur activité, à inciter les porteurs de projet à passer à l’action
et à déposer leur projet, et à sensibiliser l’opinion publique, les décideurs politiques, économiques et sociaux
à l’entrepreneuriat populaire.

En seulement cinq jours, la Semaine du Microcrédit© 2010 a permis à près de 40 000 personnes de
s’informer sur le microcrédit et 7 500 d’entre elles ont fait part à l’Adie de leur volonté d’obtenir un microcrédit
pour créer leur propre activité.

L’édition 2011 se tiendra du 7 au 11 juin. Elle sera caractérisée par des forums d’informations dans des lieux
publics (marchés, places d’hôtel de ville, rues piétonnes, centres commerciaux...) à Paris, Bordeaux, Lille,
Lyon, Marseille et Nantes, auxquels s’ajouteront cette année des journées portes ouvertes dans les
antennes de l’Adie, en métropole et en Outre-Mer. Autant de lieux et d’occasions pour permettre à
l’association d’expliquer sa démarche et de répondre très concrètement aux questions que se pose le public,
en présence de micro-entrepreneurs qui témoigneront de leur expérience.

Cette opération de proximité sera précédée d’une campagne de sensibilisation, menée du 31 mai au 4 juin,
pour mieux faire connaître l’Adie et sa mission, à travers un dispositif d’affichage et de communication online.


[1Source INSEE


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :