France Active s’investit pour la dynamisation des quartiers populaires #smartbanlieues

Publié le 26 avril 2017 en accès
Commentaire(s) :

Financer chaque année 600 nouvelles entreprises dans les quartiers populaires à l’horizon 2019 : c’est l’objectif ambitieux de la garantie dédiée aux quartiers que France Active lance ce 23 mars grâce au soutien de l’État et de la Caisse des Dépôts.

Annoncée à l’occasion de l’évènement Smart Banlieues le 14 octobre dernier par Myriam El Khomri, Ministre du Travail et de l’Emploi, cette garantie facilite l’obtention d’un emprunt bancaire et protège les porteurs de projets grâce à l’exclusion des cautions personnelles.

France Active s’investit ainsi pour la dynamisation des quartiers populaires et accompagne les entrepreneurs qui s’engagent pour leur territoire. Rapprocher la banque des entrepreneurs
Il se crée deux fois plus d’entreprises dans les quartiers que la moyenne nationale, mais il y a aussi deux fois plus d’échecs après trois ans [1].

Il y a donc un enjeu fort à pérenniser ces entreprises pour créer et maintenir les emplois dans les quartiers.

L’accompagnement des entrepreneurs, et plus particulièrement un appui à la relation bancaire, est l’une des solutions.

En effet, France Active constate une plus grande frilosité des banques vis-à-vis de ces projets et une plus forte réticence des entrepreneurs à recourir à l’endettement bancaire au profit de l’autofinancement ou de la love money. Ainsi, seulement 23% des entrepreneurs des quartiers ont recours à l’emprunt bancaire (personnel ou au nom de leur entreprise) pour créer leur entreprise selon une étude Bpifrance / Terra Nova parue en septembre dernier [2].

Face à ces enjeux, la « garantie quartiers »déployée par France Active répond à une double ambition :
- partager le risque avec la banque pour favoriser le financement des entreprises
- et protéger l’entrepreneur grâce à l’exclusion des cautions personnelles.

Concrètement, cette garantie s’adresse à tous les entrepreneurs issus des « quartiers politique de la ville » ou qui s’y implantent. L’entrepreneur est accompagné dans son projet par un expert France Active.

France Active se porte ensuite garant du projet auprès de la banque et couvre 80% de l’emprunt bancaire en cas d’échec de l’entreprise. Sécurisée par l’expertise et la garantie, la banque prête à l’entrepreneur et s’engage, en contrepartie, à ne demander aucune caution personnelle à l’entrepreneur.


[1Plus de données dans le sondage IFOP réalisé par l’association Eveilleco en partenariat avec la Caisse des Dépôts et l’Acsé en 2010 ici

[2Découvrir les résultats de l’étude « Entreprendre dans les quartiers : les conditions de la réussite » ici


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :