Feux dédiés obligatoires en 2011 : quid des usagers de la route vulnérables ?!

Publié le 26 septembre 2008 en accès
Commentaire(s) :

Alors que la Commission Européenne vient de confirmer la généralisation de l’installation de feux dédiés (des feux spécifiques allumés en permanence) sur tous les véhicules, la FFMC rappelle son opposition à cette mesure dangereuse pour les usagers vulnérables.

Devant le fait accompli :

Lors de la pseudo-consultation lancée fin 2006 par la Commission, nous avions déjà rappelé notre opposition et pointé1 le fait que la partie semblait jouée d’avance. En effet, loin de réellement rechercher des avis sur la question « Faut-il recommander l’allumage des feux ? », la démarche de la Commission Européenne consistait en quelque sorte à nous laisser le choix… de leur couleur.

Pour la FFMC, feux de croisement ou feux dédiés, cela revient au même : un conducteur voyant venir face à lui un véhicule aux lumières allumées aura son attention attirée par ce dernier, au détriment des autres usagers sans lumière comme les cyclistes et les piétons, qui sont justement les plus vulnérables.

Affirmer que ces usagers vulnérables (piétons, cyclistes) verront mieux les voitures et pourront se pousser à temps, c’est inverser le principe de précaution du fort vis à vis du faible, comme l’avait martelé la FFMC au cours de la campagne menée en France en 2004-2005. C’est aussi protéger encore un peu plus les occupants des automobiles, pourtant déjà nettement mieux lotis de ce point de vue que les usagers vulnérables.
Il est ainsi regrettable de constater que la Commission Européenne passe totalement sous silence le fait que depuis l’introduction des ‘feux de jour’ en France, le nombre de tués en voiture a certes baissé mais le nombre de morts dans les catégories piétons, vélos et cyclomotoristes a cru de +8% , +0.6% et +3.8% respectivement !

Si la Fédération Européenne des Associations de Motocyclistes (FEMA), de son côté, ne s’oppose pas à la mesure, c’est sans doute que l’influence des pays nordiques (qui appliquent déjà l’allumage de feux le jour dans des conditions de circulation très différentes) y est considérable. La FEMA estime aussi que les feux dédiés sont un moindre mal, par rapport aux feux de croisement, parce qu’ils permettraient quand même de distinguer les feux des motos.

En France, rappelons que les feux dédiés de jour avaient déjà été discrètement officialisé par décret en mai 20062 malgré l’échec évident des « expérimentations ».
Au niveau international, la décision ayant déjà été prise dès novembre 2007 au sein des instances de réglementation de Genève3, il n’y a rien de nouveau dans l’annonce de la Commission.

La FFMC déplore que ses propositions aient été écartées. Elle s’investit désormais dans la réforme du permis de conduire et dans la formation de tous les usagers de 2RM. La FFMC, qui milite encore et toujours pour un meilleur le partage de la route, se doit désormais de préparer les usagers fragiles à la jungle urbaine que nous prépare 2011, dans laquelle il faudra se faire voir pour survivre au milieu de feux dédiés, de feux de croisement, de feux défectueux, en attendant le renouvellement complet du parc automobile pour pouvoir vérifier si, oui ou non, les feux dédiés préservent aussi des vies de motards et de cyclistes.



1 Message

  • automobiliste, n’utilisant pas de motos, je suis persuadé que ces feux allumés
    pour les autos sont une grave erreur.

    On ne distinguera plus motos, scooters, vélos, autos, puisque tous, nous aurons
    les mêmes critères. les motos étant plus vulnérables payeront de graves consèquences et je comprends leur colère !

    Pietons sur passages cloutés, ou sur la rue, débouchant brusquement, seront
    moins évités, l’attention étant attirée constamment par les nombreux feux se situant
    partout, .PLUS RIEN N EST BALISE, DETERMINE. Les piétons seront banalisés et ils
    le paieront très cher.

    Eviter un accident se produit par une attention sur un "mobile" déterminé - piéton - motos, etc...et la distinction entre les uns et les autres.ce qui provoque
    une réaction de danger. Cette réaction existera moins. il a même été prouvé
    que les véhicules gris, ternes, se confondant, avaient plus d’accidents que les
    véhicules de couleur vive.

    Personnellement, au volant, mes yeux déterminent, sans aucun repos, tout ce qui peut se passer devant le véhicule - routes - voitures - piétons - véhicules en stationnement - feux - y compris un "coup d’oeil" régulier sur les 2 rétros - gauche et milieu - ces éclairages permanents de tous les obstacles éventuels ne sont pas crédibles car ils dispersent l’attention. Il n’y a plus de distinction entre les objets
    mobiles. L’accident est là 

    Je précise avoir travaillé 25ans en Assurances et "avoir vu défiler" des milliers
    d’accidents différents.

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :