Entretien avec Christophe Jacopin, Directeur de Gescop


Quelles sont les étapes de la création de Gescop (GIE de coopérative de taxis) ?

En 1967, l’ordonnance sur « la participation des salariés aux fruits de l’expansion » voulue par le Général de Gaulle va constituer la voie juridique utilisée par les dirigeants de la SGL (Société Générale de Location scindée en deux compagnies : Barco et Taxicop) et ceux de la GAT (filiale de la Compagnie générale des voitures) pour céder leurs actions aux chauffeurs afin de se désengager de l’exploitation directe du taxi dont la rentabilité s’était érodée. Techniquement, le capital est fractionné sur la base du nombre d’autorisation de stationnement (ADS ou licence) de telle sorte qu’en acquérant un lot de part sociales, chaque chauffeur s’ouvre le droit d’exploiter une ADS dont les sociétés conservent la propriété.
En juin 1975, Barco et Taxicop se transforment en Scop (société coopérative de production). Les associés se prononcent majoritairement pour l’adoption de ce statut. La transformation en scop va permettre de mieux traduire les liens juridiques unissant les actionnaires.

Entretien avec Christophe Jacopin, Directeur de Gescop


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »