Carburant : L’argent ne sort pas de la poche de tout le monde !

Publié le 8 novembre 2007 en accès
Commentaire(s) :

En plein dans les suites du Grenelle de l’environnement et dans un contexte économique morose , les consommateurs finaux sont ceux qui payent un tribut financier de plus en plus lourd sur les carburants.

Le Grenelle a mis en évidence que l’ère du Pétrole devait se terminer pour des raisons environnementales. Le pays grogne de sa perte de pouvoir d’achat. Le froid commence à s’installer. Autant d’éléments qui font s’interroger les ménages sur la montée en flèche des prix des carburants à la pompe (Essence et fuel) et l’absence de réactions du Gouvernement.

Certes, il faut penser à l’après pétrole. Où en sont les aides aux carburants alternatifs (Agrocarburants, hydrogène, huile végétale, ...). Il faut penser au renouvellement du parc roulant. Selon les premiers propos du Gouvernement, les futures aides éventuelles à l’achat de nouveaux véhicules seraient de l’ordre de 1000 euros et excluraient les 2 roues motorisées. Où est la cohérence ? Pendant ce temps là, l’Etat engrange 85% de taxes (La TIPP est le 4ème poste de recette). Les compagnies pétrolières augmentent leurs bénéfices (Plusieurs milliards d’euros annuels). Etonnant de favoriser certaines catégories au détriment des consommateurs isolés...

La FFMC représente les usagers 2 et 3 roues motorisées, ceux qui se lèvent tôt pour aller travailler, ceux qui payent la TIPP et la TVA, sans la récupérer, ceux qui ne peuvent se mobiliser suffisamment pour demander des exonérations de charges sociales pour alléger une pression économique.

La FFMC reconnait la nécessaire évolution des modes de consommation de nos véhicules motorisés et s’emploie quotidiennement à faire évoluer les pratiques avec les concernés. Mais elle refuse de ne pas aider les plus "fragiles économiquement à éviter de se faire plumer sans réagir".

Elle appelle donc le Gouvernement à amortir rapidement les fortes évolutions du prix des produits pétroliers en baissant la fiscalité des produits pétroliers. A moyen terme, de donner de réels moyens pour que les acteurs de la route puissent participer aux grandes orientations qui vont les concerner dans une avenir proche. Dès maintenant, la FFMC appelle les consommateurs, 2, 3 et 4 roues à rejoindre les associations de consommateur pour porter leur voix. La FFMC portera celle des motards. La FFMC apporte également tout son soutien au communiqué de l’UFC Que Choisir du 07/11/07 intitulé "A vélo ou à moto, Christine Lagarde doit demander une contribution citoyenne aux groupes pétroliers ! "



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :