Agriculture durable...

Publié le 30 décembre 2005 en accès
Commentaire(s) :

Le Gouvernement fait passer les multinationales avant les citoyens et
l’environnement !

Une fois de plus le gouvernement et le parlement français font la sourde
oreille face aux demandes de leurs citoyens mais sont tout ouïe pour
prendre note des moindres désirs de multinationales comme Monsanto, BASF
ou Bayer.

A quelques jours de la discussion à l’Assemblée Nationale du projet de
Loi d’Orientation Agricole qui a lieu aujourd’hui, les 1ères rencontres
parlementaires sur l’Agriculture durable se sont déroulées lundi dernier
dans les locaux de l’Assemblée Nationale, en présence de son Président,
Jean Louis Debré, sous le haut patronage des Ministres de l’Agriculture
et de l’Ecologie, en partenariat avec Bayer Cropscience, BASF, Monsanto
et avec la participation de leurs présidents aux diverses tables rondes.

Aucune association écologiste, aucun syndicat paysan n’a été invité. La
représentante de l’UFC-Que Choisir n’a pu, à elle seule, perturber une
causerie mondaine à sens unique. Pourquoi aucune autre organisation de
la société civile n’a été invitée ?

La rencontre s’intitulait « Agriculture et développement durable : quelle
place pour la recherche et l’innovation ? ». Voici un nouvel exemple de
la façon dont l’industrie et les responsables politiques marchent main
dans la main afin de faire passer les OGM agricoles pour du
développement durable.
Depuis 2004, la Commission Européenne a financé les industriels des
biotechnologies par l’intermédiaire du projet « Des plantes pour le
futur » (1). Les syndicats agricoles défendant l’agriculture paysanne et
les associations écologistes furent exclus de ce projet. Le Bureau
Européen de l’Union des Consommateurs (BEUC) a, dans un premier temps,
signé le texte mais s’est retiré depuis.

Vint-six organisations dont les Amis de la Terre, Greenpeace et la
Confédération Paysanne ont envoyé une lettre ouverte aux députés à
propos de cette « rencontre » demandant :
-  une analyse des impacts de la réforme de la PAC 2003 ;
-  un réexamen complet du modèle dominant d’agriculture intensive
et de son développement rapide
-  et que les initiatives prises pour faire de l’agriculture
française une agriculture VRAIMENT durable, soient soutenues -
agricultures paysanne, biologique, etc...

Pour Christian BERDOT, animateur de la campagne OGM des Amis de la
Terre-France :
« Il est quand même étrange que le thème de cette journée soit
l’agriculture durable alors que sont invitées des firmes qui comptent
parmi les plus gros pollueurs de la planète et qui ont participé
activement à la disparition des paysans. Les responsables politique de
ce pays organisent une rencontre sur l’agriculture durable en
partenariat avec les géants des biotechnologies mais va-t-il falloir que
nous attendions encore longtemps avant qu’ils n’organisent un tel débat
en partenariat avec... les citoyens français ? »



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :