Entre Etat et marché, quelle place pour l’économie sociale ?


L’économie aide-t-elle à être heureux ? A gauche, la chute du Mur a durablement discrédité les utopies visant à imposer grâce à l’Etat un bonheur collectif. A droite, la crise mondiale dont nous ne sommes pas encore sortis a montré que le marché sur lequel nos sociétés avaient mis tous leurs espoirs de bonheur individuel n’a conduit qu’à la faillite. Comment imaginer un nouveau modèle qui ménage autant les aspirations des individus que les exigences du collectif ? Entre l’Etat et le marché, émerge une proposition d’économie sociale et solidaire. En reconsidérant la façon de produire et d’apprécier les richesses, elle prétend participer à la construction d’une nouvelle forme de bonheur où la place de l’homme serait réévaluée. Entre Etat et marché, y a-t-il une place pour une économie sociale et solidaire ? Pour répondre à cette question, nous avons demandé à Claude Alphandéry, promoteur de cette nouvelle forme d’économie et Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, de débattre. Et pour les questionner, Matthias Fekl, élu local à Marmande, Simone Harari, productrice de télévision et Agnès Touraine, dirigeante d’une société de jeux vidéo.

Source : La suite par ici ...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »