Dans la Drôme, un réseau d’entreprises pour travailler autrement


Pour encourager un autre rapport au travail, des comportements financiers plus éthiques, de nouvelles relations producteurs/consommateurs et une présence engagée sur le territoire, des entreprises se sont regroupées au sein d’un réseau « alternatif et solidaire ».

« Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin. » Forts de cet adage, une trentaine de collectifs, d’entreprises et d’associations, issus de l’économie sociale, ont choisi de constituer, il y a vingt ans, un Réseau d’échanges et de pratiques alternatives et solidaires (Repas). Avec un objectif : répondre aux besoins de ces structures qui souhaitent mieux se connaître et de mettre en commun leurs expériences. « Chacune se sentait un peu seule dans son coin », explique Béatrice Barras, l’une des fondatrices du réseau, qui a travaillé quarante ans durant chez Ardelaine, une société coopérative basée en Ardèche. « Il s’agissait de faire se rencontrer des initiatives sœurs qui se reconnaissent des pratiques communes. »

Source : La Croix du 25/05/17 par Laurent Grzybowski


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes