Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées : mobilisation générale pour une entreprise plus inclusive

Publié le 20 novembre 2018 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

A l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), qui se tiendra du 19 au 25 novembre 2018, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail et Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées, reviendront sur les actions menées par le gouvernement pour les personnes en situation d’handicap. Vendredi 23 novembre 2018, elles se rendront à Leroy-Merlin (Ivry-sur-Seine, Val-de-Marne), entreprise innovante en matière d’inclusion. Après une visite du magasin, elles participeront à une table ronde autour de quatre thèmes majeurs : l’accueil client, la qualité de vie au travail, le reclassement des salariés et l’adaptation du logement aux situations de handicap.

Pour réduire le taux de chômage des personnes en situation de handicap, qui est deux fois plus élevé que celui des personnes valides, le Gouvernement agit sur différents leviers pour faciliter l’embauche, la formation, le maintien dans l’emploi, et sécuriser les parcours professionnels et l’accès à l’entreprise ordinaire. On peut citer, notamment :
- La signature de l’engagement national « Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 », qui permettra à 40 000 personnes handicapées supplémentaires d’avoir accès à un emploi d’ici 2022, et une simplification administrative pour les chefs d’entreprise afin de faciliter l’embauche des personnes handicapées.
L’expérimentation du dispositif « CDD tremplin » s’engage dès à présent sur six régions. Près de deux cents CDD vont être recrutés dans les prochains mois par vingt-trois entreprises, dont les projets ont été retenus par les services territoriaux de l’emploi. Ce dispositif, issu de l’engagement national, permet de créer une passerelle entre le secteur des entreprises adaptées et les entreprises ordinaires pour les travailleurs handicapés volontaires qui bénéficieront d’un accompagnement individualisé d’une durée allant jusqu’à vingt-quatre mois.
- Les mesures votées dans la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » visant à mieux former et recruter les travailleurs handicapés, avec la mise en place de référents handicap dans les Centres de formation pour apprentis (CFA) ; la majoration des droits à la formation pour tous les bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés ; l’abondement de 500 euros à 800 euros du Compte personnel de formation (CPF) pour les personnes en situation de handicap et pour les personnels des Établissements et service d’aide par le travail (ESAT).
De plus, la politique d’obligation d’emploi de personnes handicapées, actuellement à 6 %, sera révisée tous les cinq ans. Le nouveau mode de calcul de cette obligation, désormais à l’échelle de l’entreprise et centrée sur l’emploi direct, permettra d’augmenter de 100 000 le nombre de postes ouverts aux travailleurs handicapés.
- Les mesures inscrites dans le Plan d’investissement dans les compétences (PIC), qui portent une attention particulière aux travailleurs handicapés en leur permettant de bénéficier des formations expérimentées dans le cadre de l’appel à projets « 100 % inclusion ».
Par ailleurs, une enveloppe de 6 millions d’euros permettra aux régions de mener des actions vers les personnes les plus éloignées de l’emploi, dont les personnes en situation d’handicap.

Pour Muriel Pénicaud « Notre regard sur le handicap doit changer et l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap fait partie intégrante de notre action. La mobilisation doit être générale afin de tendre vers une société plus inclusive pour les travailleurs handicapés, et de lever tous les verrous lors de leurs parcours professionnels : apprentissage, formation, accès et accompagnement dans l’emploi… En 2018, nous avons mis en place les outils. En 2019, chacun doit s’en saisir ».

Pour sa part, Sophie Cluzel a déclaré : « Nous avons un cap : l’emploi direct pour construire l’entreprise pour TOUS, c’est-à-dire l’entreprise qui intègre toutes les différences, y compris les personnes handicapées. L’heure est à l’action et au changement d’échelle, en capitalisant sur les expériences réussies et en écoutant les salariés et les employeurs, pour construire « une société du vivre tous ensemble ».


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

{#TITRE,#URL_ARTICLE}

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 :