Présentation de Robin des Bois

Publié le 12 novembre 2004 en accès
Commentaire(s) :

Editrice d’une version française de la Désobéissance Civile en 1989, elle se fonde sur la documentation, l’information, l’observation, la concertation, l’intervention et la non-violence. Robin des Bois s’est défini dans ses statuts comme ayant vocation à protéger l’Homme et l’environnement. Cette double visée amène Robin des Bois à prendre en considération les conditions de travail et de vie sur des lieux aussi divers que les cargos et les friches industrielles polluées, et à aider, dans les limites de sa disponibilité et de ses compétences sans autre condition préalable, des personnes isolées ou regroupées confrontées à des pollutions de toutes sortes.

Robin des Bois enquête sur le terrain, rencontre les acteurs des filières industrielles, ouvriers, marins-pêcheurs, agriculteurs, riverains, visite usines et sites pollués, ports et espaces naturels menacés, grands chantiers et arrière-cours ; propose des alternatives concrètes à l’utilisation de l’ivoire animal, du blanc de baleine et des bois tropicaux ; informe le public, les élus, les administrations, et contribue à trouver des solutions.

Robin des Bois est un poisson-pilote : des dizaines de fosses toujours pleines du pétrole des anciennes marées noires remises à jour ; 850 usines à gaz oubliées en France retrouvées au cours de nos enquêtes ; des investigations relancées pour expliquer la mort de 9 personnes dans une grotte normande...

Robin des Bois est une association internationale qui intervient dans le domaine de la sécurité maritime, de la pêche, de l’énergie, de la protection des mammifères marins et des forêts primaires. Robin des Bois a le statut d’observateur à la Commission Baleinière Internationale, et à la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore sauvages menacées d’extinction (CITES, ou Convention de Washington). Robin des Bois a initié le débat sur l’instauration d’un sanctuaire baleinier dans l’Océan Arctique, et formulé les premières propositions d’inscription du Pau rosa -ou bois de rose- dans une annexe de protection de la CITES.

Robin des Bois est une association nationale : le recyclage, la gestion des déchets, les risques industriels, les boues de dragage rejetées en mer, les pollutions de rivières, l’utilisation de bois tropicaux surexploités en architecture publique sont quelques uns des dossiers au long cours que nous contribuons à faire émerger et prendre en compte dans les ministères, dans la presse, dans l’opinion publique. Robin des Bois participe à la Commission Nationale d’Information pour le Stockage et l’Elimination des Farines Animales. Robin des Bois est aussi présent dans des salons et foires écologiques et y diffuse ses informations au public.

Robin des Bois est une association locale : parce qu’il n’y a pas de "petites" pollutions ; parce que chaque zone humide souillée ou remblayée est une perte collective ; parce qu’une dune perchée menacée par la construction d’un lotissement n’appartient à personne mais nous concerne tous ; parce que des intérêts locaux peuvent opposer un mur d’indifférence à des riverains isolés. Robin des Bois intervient par exemple pour faire évacuer un tas de déchets "oubliés" dans un petit bois, pour stopper la dispersion discrète de sables de fonderie dans des champs, pour aider un particulier à retrouver les responsables d’un dépôt d’arsenic caché dans sa propriété ...

Robin des Bois est une association loi 1901 sans attache politique. Ses activités sont financées par les dons, les adhésions, les salons, la vente par correspondance, et par des activités de conseil en environnement. Depuis 1986, Robin des Bois diffuse en France l’huile de jojoba qui remplace le blanc de baleine, et l’ivoire végétal.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :