Nouveaux exécutifs régionaux, chômage et nouvel présidence au CESE

Publié le 14 décembre 2015 en accès
Commentaire(s) :

En ce lendemain d’élections régionales, il est de bon ton de saluer les prochains exécutifs régionaux qui se mettront en place dans les semaines à venir. Cette politesse républicaine est d’autant plus facile que les Français ont choisi, en se mobilisant pour le deuxième tour, d’éloigner le risque de région gérée par un parti d’extrême droite. Pour autant, rien n’est terminé car la campagne pour les Présidentielles de 2017 est ouverte depuis hier soir. Et dans la foulée, les législatives. C’est comme cela sous la Vième République, les élections se suivent et s’enchaînent, provoquant un état permanent de campagne électorale.

Les CRESS suivront à coup sûr les mises en place des exécutifs. De ses derniers, leur développement est souvent dépendant, voire leur survie. Renforcées par la loi de 2014, bousculées par la loi NOTre, il faudra observer avec attention, les capacités de ces représentations territoriales auprès des pouvoirs publics. Surtout en perspective du plan social en cours dans les CCI. Le risque est juste d’affaiblir (encore un peu plus) un échelon de représentation et de coordination en ne lui permettant pas d’atteindre, faute de moyens, les objectifs que les pouvoirs publics, et ses adhérents, lui assignent. A suivre...

Le Conseil Economique, Social et Environnemental s’est doté d’un nouveau Président en la personne de Patrick Bernasconi, issu du MEDEF. A ce nouvel "exécutif", plusieurs acteurs de l’ESS ont apporté soutiens et espoirs, entre autres la Coopération via la CGSCOP. L’arrivée d’un nouveau Président a entraîné également des départs et arrivés de nouveaux conseillers. Le Mouvement associatif a ainsi communiqué sur les nouveaux représentants du groupe des associations au CESE, pour lesquels on notera une présence non négligeable de tenants de l’entrepreneuriat social. Reconnaissance ? évolution obligatoire ?

Première pré-occupation des Français, l’emploi ne va pas bien, et son pendant, le chômage, progresse pour atteindre des records inégalés. Publiés avant le deuxième tour, il est probable que ces chiffres issus directement du quotidien des citoyens ont pesé lourds dans les isoloirs, même si les compétences des régions ne relèvent pas directement de ce champ. Avec 2,941 millions de personnes, soit son plus haut niveau depuis 1997, selon l’Insee, le chômage sera encore une fois, à coup sûr, l’enjeu de la future campagne électorale.

Bonne lecture,
Bonne semaine

Source : Retrouvez la lettre d’information hebdomadaire de Ressources Solidaires...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 :