La vente impossible de VVF

Publié le 11 avril 2006 en accès
Commentaire(s) :

La Caisse des dépôts peine à trouver des partenaires financiers pour sa filiale de villages de vacances.

L’affaire traîne en longueur. Depuis un an déjà, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) cherche à ouvrir le capital de VVF Vacances. En juillet, des négociations sérieuses avaient été entamées avec deux investisseurs : la société de résidence de tourisme Odalys et le fonds Finama, filiale de Groupama. L’affaire devait se conclure avant la fin 2005. Mais Odalys a laissé tomber à la fin novembre. Selon un bon connaisseur du dossier, les partenaires n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur deux points. D’une part, sur le montant nécessaire à la rénovation des 52 villages VVF, un budget estimé à 300 millions d’euros. D’autre part, Finama n’envisageait de rester au capital de VVF que six ans, période jugée trop courte par Odalys pour amortir un tel investissement.

En savoir plus en allant sur le site d'origine de l'information... Cliquez sur notre partenaire !



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :