Le Relais, un modèle d’entreprise innovant socialement pour lutter contre l’exclusion


World Forum Lille 2012 : « Entreprises responsables, entreprises rentables »
Jeudi 15 novembre à Lille Grand Palais

La 6e édition du World Forum, qui se tiendra à Lille du 14 au 16 novembre, entend
faire progresser l’économie responsable en valorisant et propageant les bonnes
pratiques d’entreprises engagées dans des démarches de responsabilité sociale et
environnementale (RSE). Aux côtés de Jérémy Rifkin, le penseur de la Troisième
Révolution Industrielle, des entreprises de toutes tailles, de tous secteurs d’activité et
de toutes les régions du monde témoigneront de leurs actions et confronteront leurs
modèles pour contribuer ainsi à la création d’une économie plus responsable. A cette
occasion, Pierre Duponchel, président-fondateur du Relais, reviendra sur les
spécificités du modèle d’entreprise socialement innovant, qu’il met en œuvre depuis
près de 30 ans, au Nord comme au Sud.

De la responsabilité à la rentabilité

Crises économiques à répétition, précarisation de l’emploi, aggravement de la pauvreté, crise des
valeurs... dans un contexte économique et social particulièrement difficile, de nombreux
entrepreneurs repensent le modèle économique dominant en y faisant cohabiter les notions de
responsabilité et de solidarité aux côtés de la rentabilité. Force est de constater que ces initiatives,
qui pouvaient sembler utopistes, permettent aujourd’hui de dégager des résultats financiers
honorables, en conciliant développement économique et impératifs sociaux et environnementaux.

Avec ses 30 années d’expérience, le Relais a ainsi prouvé, que son modèle économique était non
seulement viable et qu’il se posait sérieusement en alternative au modèle d’entreprise dominant : avec
65 % de parts de marché et un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros en 2011, en augmentation
depuis 6 ans, le Relais est aujourd’hui le leader de la collecte, du tri et de la valorisation des textiles
en France.

Placer son développement au service de l’Homme

Depuis 1984, le Relais agit pour l’insertion de personnes en situation d’exclusion, par la création
d’emplois durables. Pour ce faire, il a inventé un modèle d’entreprise innovant sur le plan social,
l’Entreprise à But Socio-économique (EBS) qui place l’économie au service de l’Homme. La
performance économique n’y constitue pas une finalité, mais un moyen de servir le plus grand
nombre, en créant des emplois destinés à des personnes en situation d’exclusion et peu qualifiées.

Le Relais se veut une entreprise insérante, soucieuse que les personnes qu’elle accompagne
retrouvent durablement le chemin du travail, au sein du Relais ou ailleurs. Aujourd’hui, 60 % des
salariés du Relais sont en CDI. La plupart des personnes accueillies améliorent durablement leur
situation, sur le plan professionnel et social. En parallèle, en intégrant une EBS, chaque salarié
s’engage dans une entreprise de partage, fondée sur des valeurs de démocratie, d’égalité et de
solidarité. L’entreprise est la propriété collective des salariés (1 salarié = 1 voix) qui ont tous accès
aux informations économiques et participent aux prises de décision et à la gestion.

Ce modèle a été récompensé en 2009 par le prix de l’entrepreneur social de la Fondation Schwab et
du Boston Consulting Group pour sa viabilité économique, son impact social (lutte contre l’exclusion
par la création d’emplois grâce à des activités économiquement pérennes) ainsi que pour sa capacité
d’innovation (recherche de nouveaux débouchés comme le Métisse®).

Le Relais est aujourd’hui leader de la collecte et de la valorisation textile en France

La collecte et la valorisation textile, parce qu’elle nécessite une main d’œuvre nombreuse et peu
qualifiée, a été rapidement choisie par le Relais comme le moyen privilégié pour créer de l’emploi
localement en France. En quelques années, le Relais a développé une véritable filière industrielle, se
hissant au rang de leader français dans la collecte et la valorisation des TLC (Textiles, Linges de
maison, Chaussures). Il intervient aujourd’hui, grâce à ses 28 Relais locaux, sur l’ensemble du
territoire. Seul opérateur à maîtriser toute la chaîne de la valorisation textile en France, il assure 65 %
de la collecte textile en France, gère 14 centres de tri et valorise 90 % des textiles collectés.

Depuis 30 ans, le Relais témoigne quotidiennement aux communes qu’il accompagne (50% des
communes françaises de plus de 1 000 habitants) de son professionnalisme, de sa rentabilité et de
son caractère vertueux sur le plan du développement durable.

Pour le Relais, la misère se combat au Nord comme au Sud

Le Relais entretient avec ses partenaires des pays du sud des relations économiques solidaires, pour
un développement et un épanouissement mutuel. Il s’est implanté dans 3 pays d’Afrique (Burkina
Faso en 2003, Sénégal en 2006, Madagascar en 2008) pour deux raisons.
La première est éthique. Le partage d’un même outil de travail permet de créer de l’emploi et des
ressources dans ces pays partenaires.

La seconde est économique et répondait à la nécessité de rester compétitif à l’export. Grâce à cette
“délocalisation positive”, les Relais d’Afrique ont permis la création de plus de 350 emplois locaux
directs et 10 fois plus d’emplois indirects. L’argent généré par l’activité est toujours réinvesti sur place,
donnant lieu à de nombreux projets de développement répondant aux besoins locaux (ex :
coopérative apicole, Ferme de Spiruline, centre de formation pour orphelins... au Burkina Faso ;
production automobile, coopérative de riz à Madagascar, cultures maraichères au Sénégal).



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »