En France, un sans-abri sur dix est diplômé de l’enseignement supérieur


Selon une étude menée par l’Insee et l’Ined en 2012, et sortie mercredi, 14 % des sans-abri ont étudié dans le supérieur. Parmi eux, 10% sont sortis diplômés.

« Le diplôme ne protège pas systématiquement de la précarité ». Contrairement à ce que l’on pourrait penser, faire de grandes études n’est pas un gage de sécurité, face à la précarité. Ce sont les conclusions d’un rapport conduit par l’Insee et l’Ined en 2012, et paru mercredi 28 septembre. Les chercheurs se sont penchés sur la situation de 14.000 sans-abri francophones et âgés de plus de 18 ans. Ils ont découvert que parmi eux, 14% avaient suivi une formation dans l’enseignement supérieur, et que 10% avaient obtenu un diplôme. Cela peut sembler anecdotique, mais ces données permettent de prendre conscience que « les diplômés du supérieur sans domicile existent et leur nombre est loin d’être négligeable », avancent le démographe Philippe Cordazzo et le sociologue Nicolas Sembel.

Des données qui ne surprennent pas Samuel Coppens, qui agit au sein de la Fondation de l’Armée du Salut. « Dans nos établissements, beaucoup de jeunes sont diplômés, voire même en CDI, explique-t-il au Figaro. Et lorsqu’ils perçoivent un salaire, celui-ci n’est pas toujours suffisamment élevé pour leur permettre de joindre les deux bouts ».

Source : Le Figaro du 03/10/16 par Charline Vergne


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes