Concilier militantisme associatif et professionnalisme


Croître ou mourir. Entreprises et associations humanitaires ou caritatives  : même combat, mais pour des motivations différentes. Ces dernières, confrontées à une demande croissante, doivent gérer un équilibre subtil entre l’activité de leurs permanents et l’engagement de leurs bénévoles. Sans toutefois oublier l’esprit militant, véritable moteur permettant à ces mouvements de poursuivre chaque jour leur objet social. Pour durer sans perdre leur âme, ces associations organisées de manière de plus en plus rationnelle n’ont d’autre choix que de diversifier la nature de leurs ressources et de leurs bailleurs de fonds, afin de préserver une certaine indépendance. Les plus solides et les plus pérennes sont, en outre, celles qui ont su s’affranchir de leurs pères fondateurs pour laisser les commandes à une nouvelle génération, moins idéologue mais tout aussi pugnace. Sans doute celle qui franchira le pas de la logique d’entreprise.

Source : La suite de l’article en cliquant ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »