Bernoît Hamon dévoile son projet de loi pour faciliter la reprise en Scop par les salariés


Le ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire va dévoiler vendredi après-midi un projet de loi qui vise à faciliter la reprise en sociétés coopératives et participatives par les salariés, à l’occasion de son déplacement au 35e Congrès national des Scop à Marseille, a déclaré à Sipa l’entourage de Benoît Hamon.

Le projet qu’il espère voir adopter mi-2013 vise à imposer, lorsque les entreprises recherchent un repreneur, "un droit préférentiel de reprise par les salariés". En clair, ce serait une obligation d’information des salariés sur les modalités de reprise en Scop. Elle serait imposée en cas de mise en vente ou de liquidation judiciaire.

Mais Benoît Hamon prévoit également de créer un "statut allégé" pour les Scop naissantes qui permettrait aux salariés une reprise en Scop avec peu de fonds propres. "Quand les salariés ont peu de fonds à placer dans le capital, ils pourraient faire appel à des investisseurs désintéressés. Ces investisseurs laisseraient aux salariés le pouvoir de décision. Les salariés seraient ainsi majoritaires en voix bien que minoritaires dans le capital", explique son entourage.

Source : La suite de l’article par ici...


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes