Les "Etourdis" : satire sociale avec supplément Chantilly

Publié le 23 février 2004 en accès
Commentaire(s) :

Deux cuillères de Jacques Tati, un verre de Louis de Funès, une pincée de Dario Fo, deux doigts de Jerry Lewis, un soupçon de comédie napolitaine et un zeste de Michel Serrault version Cage aux folles. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pièce complètement déjantée. Sur-assaisonnez de notes d’accordéon et aromatisez le tout au parfum Deschiens. Voici donc Les Etourdis sur les planches. C’est du cirque, de l’improvisation. Peu de dialogues, beaucoup de mime et quelques chansons. L’ensemble tente de prendre forme dans un décor haut en couleurs, meublé d’un simple bureau surmonté d’un interphone, et de quelques chaises allant et venant au gré des personnages. Ce festival de couleurs, appuyé par l’accoutrement évidemment kitsch des comédiens, sert de contrepoint à la noirceur ou à la grisaille des personnages.

Lisez
la suite par ici...



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :