Si l’ESS m’était contée : "la poule et ses oeufs " 0O0...


Il était une fois une couverie, bien chaude et bien douillette, que l’on appelait "Le Labo".
Elle avait été construite par de gentes dames et de gentils messieurs (surtout par de gentils messieurs) et ils en laissaient toujours la porte entr’ouverte pour que chacun puisse y regarder et y entrer, s’il le désirait.

En général, ceux qui y entraient n’avaient plus très envie d’en sortir, parce que le spectacle y était très beau.

Au sein de la couverie, ne restait plus un seul coq : le dernier était mort, très vieux, en pleine gloire, il y avait déjà bien longtemps.
Ce n’état pas très grave parce qu’il avait beaucoup et bien travaillé, avant.
Et puis, c’est la vie.

Au moment de notre histoire y demeurait juste une très belle poule bien dodue, magnifique avec ses plumes de toutes les couleurs, même si elle était déjà un peu vieille, quand même.
Les gentils messieurs et les gentes dames l’appelaient toujours par son petit nom.
C’est ainsi que partout ce nom résonnait dans la gentille couverie : "ESS !, ESS !, ESS !".
Tous les gens n’avaient d’yeux que pour elle (je crois même que certains des vieux messieurs devaient en être amoureux, mais chut !..., ne le répétez-pas).

Or, au beau milieu d’un mois de novembre, en 2010 je crois, notre amie la poule ESS manifesta quelques signes d’agitation peu ordinaires et se mit subitement à pondre deux oeufs par jour, de taille, de calibre et de couleur différents !

Bizzare, bizarre ...

- Etait-ce dû à un sursaut bien naturel de fécondité liée à son âge ? (on a vu qu’elle n’était plus jeunette) ?
- Etaient-ce plutôt, pour la même raison, ce que les grands appellent ses premières bouffées de chaleur ?
- Ou bien avait-elle avalé quelque graine contaminée à l’acide lysergique ?!
- Ou bien encore lui avait-on injecté quelque liquide mystérieux et de provenance douteuse €$ !?

Cette histoire, réservée aux enfants (en marge : ne pas leur lire les 2 dernières phrases), ne le dit pas, et puis on a su la vérité que bien après ...

Toujours est-il que la poule ESS, très énervée, ne s’y retrouvait plus tout à fait dans ses oeufs, si nombreux et si disparates pour des frères et soeurs.
Alors, soudain affolée, notre amie la poule ESS prit peur : " Horreur ! Et si j’étais en train de couver, sans m’en rendre compte, un ou plusieurs oeufs de serpent ! ".
Mais notre amie la poule ESS, qui avait de la bouteille et du sang-froid, se calma très vite et se rassura, toute seule :
" Tant pis ! Je couve quand même ! Et avec un peu de chance, il sortira bien du tas un ou plusieurs vilains petits canards ! Ils sont toujours un peu mal fichus au départ, on se moque un peu d’eux, mais à la finale, c’est toujours eux les plus malins ...
Et puis tenez, je vous l’avoue, c’est quand même de tous mes petits ceux que j’aime le mieux.
Ca, vous avez le droit de le répéter !

Enfin, sachez que je ne suis pas bête du tout, pour une poule : je sais aussi que c’est d’abord pour ceux-là qu’on m’aime tant, moi, la gentille poule "ESS" ! ".

Jean-Philippe Brun
(à C.Pinkola Estes)

Source : En savoir plus ...


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes