Nouvelle présidence du Comité 21 : Bettina Laville succède à Gilles Berhault

Publié le :
Publication dédiée :
  • Comité 21
  • Développement Durable / Environnement / Pollution

  • Le jour des 21 ans de l’association, le Conseil d’administration a élu Bettina Laville cinquième présidente du Comité 21. Première femme à occuper cette fonction, Bettina Laville a co-fondé l’association avec l’ambition de réunir et de faire travailler ensemble tous les acteurs qui veulent s’engager en matière de développement durable. L’arrivée de la nouvelle présidente coïncide avec l’entrée de l’association dans une nouvelle décennie et donne l’occasion, avec le Conseil d’administration, de renforcer l’organisation et la gouvernance partagées, nécessaires à de nouveaux modèles de développement.

    Pour Bettina Laville, « les 17 Objectifs de développement durable, arrêtés par l’ONU en juillet dernier, doivent être pris en charge par les acteurs de la société civile, l’ensemble des acteurs publics et privés, et à toutes les échelle. territoriales ». Le Comité 21, premier réseau français multi-acteurs du développement durable, contribue depuis l’Après RIO 92 à construire la transformation en prônant le partenariat multi-acteurs.

    En juillet 2014, après 20 ans d’activités ayant contribué à la prise en compte des enjeux du développement durable et le constat d’une certaine maturité des acteurs en la matière, le Conseil d’administration du Comité 21 a redéfini ses axes traditionnels de travail dans l’optique de leur élargissement et de la nécessaire généralisation des démarches de développement durable, tout en prenant en compte les spécificités de chaque territoire dans une approche multi-acteurs. Il appuie donc depuis début 2016 sa pratique quotidienne sur quatre nouveaux pôles : le pôle stratégies développement durable des organisations ; le pôle territoires durables ; le pôle prospective, et le pôle coopération internationale.

    Poursuivre la dynamique engagée et donner une impulsion nouvelle

    Pour répondre au changement de paradigme, à l’exigence d’une gouvernance renouvelée et à la mise en oeuvre citoyenne des Objectifs de développement durable, le Comité 21 a aujourd’hui vocation à adapter ses travaux aux nouveaux enjeux que révèlent ces évolutions : la finance durable, les nouveaux modèles, la transition économique et énergétique, la responsabilité et l’innovation sociétales, la citoyenneté environnementale. Ces enjeux constituent les perspectives d’une nouvelle dynamique. Ainsi, le 21ème anniversaire du Comité 21 lui donne l’opportunité de confirmer son rôle de « laboratoire de la métamorphose », d’engager de nouvelles pistes de travail, en contribuant à la « sortie de crise » et en renforçant les politiques de développement durable. Ces initiatives doivent lui permettre de rester pionnier dans son domaine, d’être fédérateur, de mieux servir ses membres, de renforcer et d’accroître son rayonnement et d’appuyer l’éclosion de Comités 21 régionaux et internationaux, comme ceux des Pays de Loire ou du Québec.

    A propos du Comité 21
    Depuis 21 ans, le Comité 21, Comité français pour le développement durable, fédère et anime l’ensemble des acteurs engagés (entreprises, collectivités, associations et établissements d’enseignement et de recherche) :
    Initiateur pour la mise en œuvre de l’Agenda 21 en France ; précurseur pour le déploiement du développement durable au sein des organisations et sur les territoires ; accompagnateur pour le développement des démarches responsables au service de ses adhérents ; défricheur d’enjeux innovants (achat, tourisme, marketing, dialogue, logistique, etc.) ; catalyseur des partenariats et synergies entre acteurs ; facilitateur entre la société civile et les grands rendez-vous internationaux.

    A propos de Bettina Laville
    Bettina Laville est conseiller d’État, cofondatrice du Comité 21, directrice de rédaction de la Revue transdisciplinaire Vraiment Durable. Elle a été conseillère pour l’environnement et le développement durable de deux premiers ministres, Pierre Bérégovoy puis Lionel Jospin, et du président de la République François Mitterrand et, à ce titre, responsable de la préparation des conférences de Rio, Kyoto et Johannesburg. Elle a représenté la France à l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) de 1996 à 2001 et a participé à la plupart des grandes conférences internationales depuis 1990 autour des questions environnementales. Elle est auteur ou coauteur de cinq ouvrages sur ces thématiques, et est membre du conseil scientifique de l’Institut Mines Télécoms.
    Responsable du débat public du Grenelle de l’Environnement en 2008, elle a également été membre de la Commission du Grand Emprunt. Elle a été six ans avocate associée en charge du développement durable dans un cabinet d’avocats international.



    Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

     
    A propos de ESS et société, Enjeux et débats
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
    En savoir plus »