Associations, secteur privé et mutuelles rivalisent sur le marché des services à la personne

Publié le :
Publication dédiée :

Le plan Borloo lancé à la mi-février (Le Monde des 8 et 15 février) a beau vouloir unifier sous la bannière du chèque emploi-service universel (CESU) le marché des services à la personne (baby-sitting, cours de rattrapage, ménage, jardinage, bricolage, soins aux personnes âgées...), les dix enseignes qui se retrouvent aujourd’hui en compétition - plus trois ou quatre autres qui se préparent - sont plus que de simples concurrentes.

Les associations issues du secteur caritatif chrétien du début du XXe siècle (UNA, ADMR) ont parfois accepté de se joindre à des groupes mutualistes (AG2R, Mutualité française...), mais aucune n’a fait enseigne commune avec de grandes marques privées (Accor, Sodexho...).

En savoir plus en allant sur le site d'origine de l'information... Cliquez sur notre partenaire !



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »