jeudi, 17 octobre 2019|
 

Chauffage des serres en bio. L’absurdité destructrice d’un encadrement franco-français

A Paris, le 12 juillet 2019. Nos organisations et les producteurs que nous représentons prennent acte de la décision prise hier par le Comité National de l’Agriculture Biologique de l’INAO. Une proposition unique a été portée au vote des membres du CNAB. La répartition des résultats du vote illustre bien la division des familles professionnelles de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 Messages

  • Je suis très choquée que ce site diffuse ce communiqué de presse. Le chauffage des serres pour l’agriculture en général, et donc bio en particulier, est une aberration dans un contexte d’urgence climatique. On doit au contraire se féliciter qu’il y ait eu résistance au lobby agro industriel productiviste, qui a une responsabilité forte dans la destruction de la biodiversité et de l’environnement. La question n’est pas de produire des légumes d’été en plein hiver, mais de réhabituer les consommateurs, en commençant par les enfants et les jeunes adultes, à déguster avec plaisir des légumes de saison : il y a celle des tomates et courgettes, celle des poireaux et des choux, celle des potimarrons, des petits pois, des asperges, etc. Et des légumes secs !

    repondre message

    • Bonjour,

      C’est surprenant que vous (lectrices et lecteurs) pensiez que les articles sont tous des articles que je défends, soutiens et porte.
      Ce sont des articles et communiqués de presse des organismes. En aucun cas, ils ne m’appartiennent dans leurs approches et positions.
      L’objectif est d’apporter une vision des positions de l’ESS (En l’occurrence, là, les coopératives agricoles via leur tête de réseau)...
      Que vous soyez en désaccord avec la position, c’est votre droit et le forum est là pour apporter votre point de vue (ce que vous faites), mais ne m’accordez pas ce que pense tel ou tel acteur de l’ESS. Je ne me retrouve pas dans la plupart des articles diffusés, cela reste de la veille.

      Merci en tout cas de permettre le débat (et de m’expliquer encore une fois), preuve que les sujets choisis correspondent à vos attentes de discussion et d’échanges.

      Guillaume

      repondre message

A propos de ESS et société, Enjeux et débats
Fils de nouvelles RSS
Thèmes