samedi, 16 février 2019|
 

La page de Julie Bégin (SOS Méditerranée)

Débarquement des rescapés à Malte - SOS MEDITERRANNEE exige un mécanisme prévisible

Les personnes secourues par Sea-Watch et Sea-Eye autorisées à débarquer après plusieurs jours en mer
« Ceci n’est pas une victoire : un mécanisme de débarquement commun, coordonné et prévisible doit être établi de toute urgence » martèle SOS MEDITERRANEE. A la suite de l’annonce par les autorités maltaises du débarquement imminent, à Malte, de 49 personnes secourues par les navires des ONG Sea-Watch et Sea-Eye en décembre dernier, SOS MEDITERRANEE exprime son soulagement quant à la sécurité des rescapés (...)

En savoir plus »
 

Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer #onboardAquarius #TogetherForRescue @SOSMedFrance

Ces derniers mois, l’Aquarius, affrété par SOS MEDITERRANEE et opéré en partenariat avec Médecins sans Frontières (MSF), a été la cible de manœuvres politiques visant à criminaliser ses équipes et à mettre un terme à sa mission vitale de sauvetage. Après la fermeture des ports italiens et les difficultés récurrentes à trouver un lieu sûr pour débarquer les rescapés, l’Aquarius a été attaqué à deux reprises par l’Etat du pavillon – Gibraltar en août puis Panama qui a annoncé son intention de radier le navire de (...)

En savoir plus »
 

11 personnes secourues, l’Aquarius toujours seul

Après avoir secouru onze personnes au large des côtes libyennes, l’Aquarius poursuit activement sa mission de recherche en Méditerranée. Il est le seul bateau de sauvetage présent sur la route maritime la plus meurtrière au monde.
Le canot a été repéré jeudi matin, depuis la passerelle de l’Aquarius, par l’un des marins-sauveteurs de l’équipe. Après avoir évalué la situation, l’Aquarius a immédiatement tenté de signaler la présence du canot en détresse au Centre conjoint de coordination des secours (JRCC) (...)

En savoir plus »
 
 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
Fils de nouvelles RSS
Thèmes