Economie sociale : Les acteurs réagissent au rapport Vercamer


Le rapport Vercamer pour le développement de l’économie sociale et de l’entrepreneuriat social, intitulé « L’économie sociale et solidaire, entreprendre autrement pour la croissance et l’emploi » était attendu par les membres du secteur de l’économie sociale et solidaire qui y avaient, pour un grand nombre d’entre eux, participé. Paru à la fin du mois d’avril, il a été bien accueilli pour de nombreuses propositions qui y figurent, d’autres, en revanche, semblent avoir été modérément appréciées, même franchement réprouvées (voir note sur le rapport).S’il est préconisé, dans le rapport, la négociation d’un accord cadre entre partenaires de l’ESS et l’Etat, qui devrait concrétiser ses propositions, de donner un rôle d’impulsion du Conseil supérieur de l’économie sociale, remis en selle à cette occasion, pour faire des propositions concrètes, et si le rapport contient la demande de création d’une structure dédiée à l’ESS au sein de l’Etat et ce auprès du ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, la faisabilité de l’ensemble des 50 propositions n’apparaît pas clairement. Pourtant, un certain nombre de préconisations pourraient se faire rapidement, comme l’avait déclaré, le ministre à la Jeunesse et aux Solidarités actives, Marc Daubresse, lors de la remise du rapport.

Des appréciations variées

Les réactions des acteurs de l’ESS ont donc des tonalités différentes. Pour le Labo de l’économie sociale et solidaire, qui porte 50 propositions de l’économie sociale et solidaire pour sortir de la crise par le haut, le temps presse. En effet, dans l’éditorial de la dernière newsletter du labo de l’ESS, Claude Alphandery indique qu’il faut « se saisir du rapport Vercamer et qu’il appartient aux citoyens de pousser à la tenue d’une conférence nationale et d’exercer une pression très forte pour que les bonnes intentions exprimées se concrétisent dans une politique audacieuse de renouveau ». Le CNCRES (Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale), saisissant la balle au bond, – le rapport Vercamer préconise en effet un « dispositif territorial de soutien à la création et au développement des entreprises du secteur de l’ESS » – indique qu’il est « prêt à engager la création d’ici trois ans dans chacune des 26 Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire » qui répondrait à cette proposition.

Source : La suite de l’article en cliquant ici...


1 Message

  • Voir aussi 5 réactions
    Réactions au Rapport Vercamer : 1 - l’absence de la prise en compte des employeurs de l’Economie Sociale et Solidaire
    Réactions au Rapport Vercamer : 2 - Quelle organisation pour l’Etat ? Des limites de la R.G.P.P.
    Réactions au Rapport Vercamer : 3 - Un nouveau Conseil supérieur de l’Economie sociale
    Réactions au Rapport Vercamer : 4 - Dans l’enseignement secondaire, la portion congrue pour l’ESS
    Réactions au Rapport Vercamer : 5 - Universités
    sur http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/category/economie-sociale-et-solidaire/
    En attendant le suite
    Michel ABHERVE

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »