« Une mesure palliative » pour la complémentaire santé


Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 prévoit de généraliser l’accès à la complémentaire santé aux salariés précaires, mais aussi d’aider les retraités à y accéder. Il y a des travailleurs qui, en l’état actuel des textes, ne pouvaient pas bénéficier de la généralisation de la complémentaire santé prévue par l’accord national interprofessionnel (Ani), a rappelé hier la ministre de la Santé, citant les "salariés en contrat à durée déterminée très court", ou les "salariés qui travaillent simultanément chez plusieurs employeurs".

Pour ceux-là, Marisol Touraine a annoncé une aide individuelle, financée par l’employeur pour l’acquisition d’une complémentaire santé. Quant aux retraités, c’est une extension de la loi Evin de 1989 qui leur permettra de bénéficier du contrat de leur ancienne entreprise, à un tarif n’excédant pas 100% de celui appliqué aux salariés la première année, tarif qui augmentera désormais progressivement sur trois à cinq ans jusqu’au plafond de 150% prévu dans la loi Evin. Le ministère de la Santé lancera par ailleurs un appel d’offres pour labelliser des contrats dédiés aux plus de 65 ans offrant un bon rapport qualité-prix, indique Le Parisien/Aujourd’hui (page 10).

Source : La suite de l’article...


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes