Une campagne budgétaire et tarifaire très dure pour tous les hospitaliers


Que restera-t-il du pluralisme de l’offre de soins et de la liberté de choix des patients d’ici peu et à ce même rythme ?

’arrêté tarifaire pour 2016 vient de paraître ce jour au Journal Officiel, et le poids des enveloppes de court séjour détermine pour une large part aussi le sort des activités de psychiatrie et de soins de suite et de réadaptation, explicitées plus largement dans plusieurs semaines avec la première circulaire de campagne budgétaire.

Avec un ONDAM hospitalier en baisse de 0,25 %, difficile de faire des miracles dans l’arrêté tarifaire et d’éviter de fortes baisses de tarifs. Dans ce contexte pesant, la FEHAP reconnaît bien volontiers les très louables efforts de la DGOS et du cabinet de la Ministre pour concerter et écouter, recherchant un caractère aussi équilibré et cohérent que possible, à l’intérieur du tunnel budgétaire et tarifaire établi par la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2016 : Les quelques signaux adressés en direction de l’obstétrique, de l’HAD et de la dialyse de proximité en témoignent ; d’autres arbitrages aussi. Mais il s’agit de choix judicieux qui demeurent difficiles à percevoir, masqués par une baisse des tarifs, moindre sans doute mais bien réelle.

Source : La suite de l’article...


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes