SOS MEDITERRANEE renouvelle son appel urgent pour un véritable modèle européen de sauvetage en Méditerranée


Alors que le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel se sont rencontrés à Marseille ce vendredi 7 septembre, l’organisation civile européenne de recherche et de sauvetage en mer SOS MEDITERRANEE, qui affrète l’Aquarius, opéré en partenariat avec Médecins sans frontières (MSF), renouvelle son appel aux dirigeants européens pour une réponse coordonnée et pérenne à la crise humanitaire en Méditerranée centrale.

L’Aquarius, actuellement amarré à Marseille, prépare activement son retour imminent dans les eaux internationales au large des côtes libyennes pour poursuivre sa mission vitale de recherche et de sauvetage sur la route migratoire la plus meurtrière du monde.

« En tant qu’organisation européenne ayant ses origines en Allemagne et en France, SOS MEDITERRANEE appelle tous les Etats membres de l’UE, et en particulier le couple franco-allemand qui se réunit dans la ville portuaire de Marseille, à prendre leurs responsabilités et à prioriser le sauvetage des vies humaines au sein de leur agenda politique » a déclaré Verena Papke, directrice générale de SOS MEDITERRANEE Allemagne.

« Le nombre de morts en Méditerranée centrale a grimpé en flèche en 2018 lorsque les navires de recherche et de sauvetage ont été bloqués. Les gouvernements européens n’ont pas respecté leur engagement de sauver les milliers de personnes en détresse en mer, alors qu’elles fuient des conditions inhumaines en Libye. Les violents combats qui se sont déroulés dernièrement à Tripoli prouvent une fois de plus que la Libye n’est pas un pays sûr, en particulier pour les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile », a poursuivi Madame Papke.

Les récentes opérations de sauvetage menées par l’Aquarius sous la coordination du Centre conjoint de coordination des secours libyen (JRCC) le vendredi 10 août ont encore démontré que les garde-côtes libyens soutenus par l’UE ne possèdent pas les capacités nécessaires pour coordonner entièrement un sauvetage et encore moins pour désigner un lieu sûr de débarquement sur leurs propres côtes.

« La réponse inadéquate et incohérente de l’UE face à la crise humanitaire qui sévit en Méditerranée a fait encore plus de morts sur cette route cette année » a rappelé Francis Vallat, président de SOS MEDITERRANEE France.

« L’UE doit immédiatement mettre en place un système commun de sauvetage en mer et de débarquement rapide, fondé sur le principe de solidarité entre les Etats membres et conforme au Droit maritime international et aux Droits de l’Homme. Les personnes secourues doivent être amenées dans un lieu sûr où leurs besoins fondamentaux sont satisfaits et leurs droits garantis, y compris le droit de demander l’asile. En tant que membres fondateurs de l’UE, la France et l’Allemagne jouent un rôle crucial dans la recherche d’une réponse adéquate » a-t-il expliqué.

SOS MEDITERRANEE exhorte également les dirigeants français et allemand à s’opposer fermement à l’obstruction des actions de secours et de solidarité de la société civile ainsi qu’à la criminalisation des organisations humanitaires. Sauver des vies en péril est un impératif légal et moral. Tant que des hommes, des femmes et des enfants risqueront leur vie en mer, l’Aquarius poursuivra sa mission dans les eaux internationales aux portes de l’Europe pour rechercher, sauver, protéger et témoigner.

Nous, citoyens européens, plaçons nos espoirs en la France et en l’Allemagne, piliers du projet européen, pour être les catalyseurs d’une réponse européenne coordonnée en mer et ainsi sauvegarder ses principes fondamentaux et ses valeurs d’humanité et de solidarité.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »