« Replacer l’humain au centre de l’activité économique »

Date de publication :
Publication dédiée :
  • Finansol
  • Sophie Des Mazery

  • Sophie des Mazery est directrice de Finansol, l’association de promotion de la finance solidaire. Le secteur, qui organise sa semaine de mobilisation du 3 au 10 novembre, pèse de plus en plus dans l’économie hexagonale et francilienne.

    La finance solidaire, concrètement, ça consiste en quoi ?

    Sophie des Mazery : C’est un mécanisme de financement à destination des épargnants. Ceux-ci peuvent souscrire des produits finançant des activités à caractère solidaire et environnemental, menées par des entreprises solidaires. L’épargnant fait le choix de confier son épargne à des entreprises qui vont favoriser l’emploi, créer des logements décents, des activités écologiques et citoyennes, ou soutenir l’entreprenariat dans les pays du Sud.
    « Pas dans une logique de donateur »

    Est-ce que l’argent épargné fructifie encore ?

    S. des M. : Le système produit une double rentabilité : une rentabilité sociale bien sûr, mais aussi une rentabilité financière. Tous les produits du secteur produisent de la rentabilité financière, soit directe par les taux d’intérêt, soit indirecte grâce aux avantages fiscaux. On n’est pas dans une logique de donateur. L’épargne est préservée et fructifie.

    Source : La suite de l’article...


    A propos de ESS et société
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
    En savoir plus »
    Fils de nouvelles RSS
    Thèmes