Rapport d’activité 2015 Hercule Insertion


Hercule-Insertion est une association intermédiaire (AI), c’est-à-dire une structure
d’insertion par l’activité économique (SIAE) rattachée à l’économie sociale et solidaire (ESS).

En 2015, l’AI a fait travailler 282 salariés en recherche d’emploi, dont 136 nouvelles embauches, auprès de 594 utilisateurs, pour un total de plus de 71.000 heures. Sur ces 282 salariés, les deux tiers sont des femmes, et 54% sont des bénéficiaires des minima sociaux. 139 personnes nous ont quittés, ce qui représente 65% de sorties dynamiques (CDI, CDD de plus de 6 mois et formation), après un parcours chez nous d’une durée moyenne de moins de 16 mois.

On voit là que nous remplissons bien la mission pour laquelle le Conseil Départemental nous subventionne dans le but de réinsérer les bénéficiaires du RSA.
Cette action est le fait d’une équipe de 11 salariées professionnelles (dont 2 départs et 2 arrivées) menée par une directrice en poste depuis 10 ans (ce qui amène aujourd’hui notre activité à 56 équivalents temps plein).

L’AI est gouvernée par une équipe de 10 bénévoles actifs, dont 6 administrateurs et 4 membres du bureau. Notre participation à l’économie en général représente 1,44
M€ de masse salariale , charges sociales et impôts et taxes versés.

Source : En savoir plus ?


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »